Un Québécois arrêté après des propos menaçants envers un des jumeaux de Céline Dion

Troublante histoire

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
94 94 Partages

C'est une bien troublante histoire que celle de Robert Gosselin, ce Montréalais de 56 ans qui a été accusé de menaces contre la famille de Céline Dion et d'incitation à la haine contre la communauté juive. Voilà maintenant huit mois qu'il fait face à la justice. Mercredi, un juge a ordonné que l'accusé subisse une évaluation psychiatrique de l'Institut Pinel, à Montréal.

TVA Nouvelles rapporte que Robert Gosselin est resté stoïque lorsque son avocate a évoqué des possibles problèmes psychiatriques. Le juge a demandé une évaluation de l'état mental du Montréalais pour savoir s'il peut être tenu criminellement responsable des crimes desquels il est accusé. 

En octobre dernier, l'homme de 56 ans a été arrêté par le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) pour des propos haineux publiés sur Facebook contre la communauté juive. Il avait notamment affirmé qu'il voulait tuer des enfants dans un école juive. Les autorités avaient reçu plusieurs plaintes anonymes pour dénoncer les propos tenus en ligne par l'accusé.

C'est TVA Nouvelles qui affirme que selon ses sources, Robert Gosselin aurait aussi tenu des propos menaçants envers l’un des jumeaux de la chanteuse Céline Dion. On ne sait pas si c'était Eddie ou Nelson qui était visé par les menaces ni la teneur exacte de celles-ci. Mais dans tous les cas, c'est troublant de voir qu'un citoyen profère des propos menaçants envers la famille de Céline!

Voici une publication Facebook qui avait été faite par le blogueur Xavier Camus pour dénoncer les propos de Robert Gosselin:

« Absence de modération au « Journal de Montréal »
***
Durant toute la journée de mercredi, la page Facebook du « Journal de Montréal » a laissé en ligne des appels au meurtre de Juifs et autres propos antisémites abominables.

Ces commentaires se trouvent sous un article de Mathieu Bock-Côté applaudissant la « catho-laïcité ». 

Un crackpot du nom de Robert Gosselin – il s’agit d’un vrai profil – se met alors à rêver d’une immense purge des Juifs, dans des termes extrêmement violents :

« Un bon juif, ça sert de bois de chauffage », « et je vais sûrement en tuer », ajoute-t-il.

Mais où sont les modérateurs? Le JdeM est quand même le média plus lu au Québec. Au diable les règles d’éthique, même si plusieurs de ses articles ont un contenu favorisant les commentaires controversés…

M. Gosselin ouvrait sa plaidoirie en s’excitant à propos de la laïcité caquiste : « On est au Québec, on a le droit d'être aussi raciste que l’on veut envers les bandits d’immigrants qui viennent voler nos jobs et coucher avec nos enfants! ». Allo? Modération?

Gosselin poursuit : « N’oubliez pas qu’un immigrant est de base un ennemi qui va voter contre tes valeurs et tes droits! Et te voler ta job! ». « Ce qui compte, c’est combien j’aurai éliminé de Juifs en tuant toute une école de filles juives »… Euh?

Le « Journal de Montréal » n’est pas pour la liberté d’expression. Il s’agit d’une incurie pure et simple. Des milliers de gens, dont des enfants, passent chaque jour sur cette page et personne ne modère les propos d’une violence inouïe.

Gosselin dira aussi : « Vous n’avez pas idée à quel point les Juifs nous ont appauvri. Presque autant que les Anglais. Puis ils n’ont pas fini. Ils tuent, ils volent avec le gouvernement de leur côté ».

Lorsqu’une personne lui fait savoir qu’il fait des menaces de mort, il répond candidement : « Ce n’est pas une menace, c’est une promesse! ».

Désolé de vous avoir infligé ces commentaires choquants, mais ils proviennent du principal média québécois et ils sont toujours en ligne en ce moment… »

Partager sur Facebook
94 94 Partages

Source: TVA Nouvelles
Crédit Photo: Instagram Céline Dion