Un populaire animateur québécois poursuivi pour des milliers de dollars

Il s'est mis dans une situation très précaire...

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
40 40 Partages

Quelque chose ne tourne pas rond derrière les micros des radios ces temps-ci. Après Jeff Fillion qui s'est permis des propos controversés sur les femmes autochtones supposées victimes de viol par des policiers, voilà maintenant que le Doc Mailloux est poursuivi pour un gros, très gros montant. 

L'autrefois psychiatre, maintenant animateur, a reçu un mise en demeure par le journal La Presse. On lui reproche d'avoir émis des «propos diffamatoires».

Toute cette histoire a commencé lorsque le Doc Mailloux a intenté un poursuite contre La Presse d'un montant de 125 000$ pour avoir écrit son nom dans un paragraphe sur le racisme, d'une chronique de Rima Elkouri. Il reprochait diffamation et atteinte à la réputation. 

Une entente confidentielle est finalement survenue à la fin octobre. 

C'est à ce moment que tout déboule. Le Doc Mailloux a affirmé en ondes au 106,9FM qu’il avait été «dédommagé» et qu’il avait obtenu des «excuses» de la part de La Presse, ainsi que de Rima Elkouri et de Marc Cassivi qui selon ses dires, se disaient désolés d'avoir «émis des propos gratuits».

C'est à ce moment que La Presse a émis une mise en demeure à son endroit, reprochant la fausseté de ses déclarations «tendancieuses et diffamatoires» qui laissent «faussement entendre que nos clientes ont reconnu avoir commis une faute à votre endroit et avoir porté atteinte à votre réputation».

Il avait dit, entre autres, qu'il était heureux de la tournure de sa propre poursuite, et que «Mme Elkouri ne répétera jamais les propos tenus à mon égard. Le signal que j’envoie est très clair: si vous traitez Mailloux de raciste, vous avez intérêt à préparer votre chéquier».

La Presse demande au Doc Mailloux de se rétracter et de verser un montant de 100 000$ pour les dommages causés. 

Que va-t-il se passer maintenant? Seul le temps nous le dira. 

Partager sur Facebook
40 40 Partages

Source: Le Journal de Montréal · Crédit Photo: FlickR