Un humoriste bien connu va faire fondre votre coeur!

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
153 153 Partages

Guy Nantel a un humour décapant qui ne fait pas toujours l'unanimité. Mais samedi matin, l'humoriste a laissé tomber son personnage irrévérencieux pour nous montrer son côté humain.

C'est sur sa page Facebook que Nantel a partagé une histoire franchement inspirante: celle de son meilleur ami d'enfance Frantzi, issu de la première vague d'immigration haïtienne, à une époque où le Québec était beaucoup moins cosmopolite qu'aujourd'hui.

«Aujourd'hui, je vous raconte une histoire très inspirante. Quand j'étais petit garçon, j'étais fou du hockey. Mon meilleur ami et mon plus grand complice sur la glace comme dans la rue était un haïtien prénommé Frantzi ! Quel athlète il était ! Vraiment un joueur exceptionnel, mais surtout une personnalité lumineuse et un esprit supérieur. »

Au fil des lignes, on suit l'histoire de Frantzi, qui au fil des ans a connu une belle carrière dans le hockey mineur, avant de faire sa place dans le monde des affaires.

« Nos chemins se sont séparés mais je repense régulièrement à lui et à l'influence que son amitié et son optimisme ont eu sur ma vie.»

Vendredi, Guy Nantel a eu une belle pensée pour son meilleur ami d'enfance, alors que son fils Pierre-Olivier Joseph a été le tout premier joueur québécois sélectionné, lors du repêchage de la Ligue nationale de hockey. Les Coyotes de l'Arizona en ont fait leur choix de première ronde. Pierre-Olivier rejoint donc dans la LNH son frère Mathieu Joseph, qui appartient au Lightning de Tampa Bay et qui a été l'un des héros avec Équipe Canada Junior, lors du dernier Championnat mondial de hockey junior.

«Dans le contexte social parfois troublé d'aujourd'hui, je regarde cette histoire en rétrospective et je me dis quel bel exemple de résilience, d’intégration et de force. C'est toi mon ami qu'on devrait voir et entendre dans les émissions de grande écoute à la télé au lieu des histoires déprimantes qui n'attisent que la peur et la méfiance envers l'autre. Aujourd'hui je veux juste te dire bravo à toi et à toute ta famille. Je déborde de fierté à ton égard et du coup, je ressens un peu de nostalgie à repenser à toutes ces soirées à manger un bon poulet à la banane plantain et à se dire qu'on allait un jour faire de quoi qui a de l'allure avec nos vies. T'as bien fait ça mon vieux. Tes kids aussi.»

Quelle histoire touchante! Merci, Guy Nantel, de nous l'avoir partagée.

Partager sur Facebook
153 153 Partages

Source: Guy Nantel Facebook · Crédit Photo: Guy Nantel Facebook