Monde de Stars

Sophie Durocher ramasse solidement Radio-Canada en lien avec le retour de La Petite Vie

Un texte qui fait beaucoup réagir !

Cimon Asselin

La présente semaine marque enfin le grand retour de La Petite Vie avec six nouveaux épisodes pour le 30e anniversaire de la franchise. Dans les dernières heures, vous avez été extrêmement nombreux à critiquer la décision de Radio-Canada de diffuser la série sur sa plateforme l’Extra de Tou.tv et ils arriveront à la télévision traditionnelle seulement en février 2024. Sophie Durocher a écrit un texte fort pertinent à ce sujet, qui s’intitule Le « manque de classe » de Radio-Canada, et disons qu’elle ne mâche pas ses mots. 

Sophie Durocher n'a jamais eu la langue dans sa poche et elle vient d'écrire un texte très intéressant concernant la décision de Radio-Canada de diffuser en premier les épisodes de La Petite Vie sur sa plateforme l'Extra de Tou.tv. 

Voici un extrait de son texte, que vous pouvez lire en entier en cliquant ICI


J’ai écrit 1001 chroniques dans Le Journal de Montréal/Le Journal de Québec pour dénoncer le fait que la société d’État se moque de nous en nous chargeant pour du contenu qu’on a déjà payé avec nos impôts.

J’en ai écrit 1001 autres pour dire qu’au lieu de s’adresser à TOUS les Canadiens, comme le spécifie son mandat, Radio-Canada créait deux classes de citoyens : les payants ... et les autres.

En février de cette année, à propos des épisodes de Un gars, une fille qui étaient eux aussi diffusés d’abord sur l’EXTRA, j’écrivais ceci :

« En effet, vous financez déjà toutes les productions de Radio-Canada, par le biais de vos impôts et taxes, à même le financement fédéral de 1,5 milliard par année. Payer un abonnement pour avoir accès à une production que vous avez déjà financée, c’est l’équivalent de payer une première fois pour un gâteau à la pâtisserie et payer une deuxième fois pour avoir le droit de le manger. »

- Sophie Durocher 


Disons qu'il est difficile d'être en désaccord avec elle ! Qu'en pensez-vous ?

Lors de son passage à Tout le monde en parle dimanche dernier, Claude Meunier n'avait pas caché son mécontentement face à cette décision de Radio-Canada.

Puis, Radio-Canada a donné ses explications concernant cette histoire. Vous pouvez lire leur réponse en cliquant ICI

Visitez le lien plus bas pour lire la chronique de Sophie Durocher en entier sur le sujet : 

Articles recommandés: