Richard Martineau traite les gens qui refusent de porter le masque de «tapons» et de «niaiseux»

Wow!

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

C'est à partir de samedi qu'il sera désormais obligatoire de porter le masque dans les lieux publics fermés, à travers le Québec. La mesure sanitaire qui vise à protéger la population et à tout faire pour éviter qu'une deuxième vague ne frappe le Québec et nous force à devoir se reconfiner n'est pas appréciée de tous et il existe un mouvement important de gens qui s'opposent au port du masque.

En entrevue sur les ondes de QUB Radio, Richard Martineau n'a pas été tendre envers les Québécois qui refusent catégoriquement de porter le masque lorsqu'ils se trouvent dans un lieux public fermé.

Voici ce qu'il a affirmé:

« Hey les tapons. On veut vous protéger. C'est comme si quelqu'un se dit " Ils veulent que je barre ma porte de maison quand je sors? Bon, ben je ne la barrerai pas! " 

Ben oui mais cristie, tu vas te faire voler, niaiseux! On veut te protéger. C'est toi qu'on veut protéger. On ne veut pas t'écoeurer. On ne veut pas que tu tombes malade, on ne veut pas que tu donnes ça à tes enfants et que tu donnes ça à tes vieux parents. Ben non, tu vas essayer de fourrer le système. T'es en train de te fourrer toi-même, niaiseux! »

Vous pouvez écouter l'entrevue en intégralité juste ici, sur le site de QUB Radio.

Voici ce qu'on peut lire sur le site du Gouvernement du Québec au sujet du port du masque:

Le port du masque ou du couvre-visage couvrant le nez et la bouche est obligatoire dans les transports en commun (autobus, métro, traversiers, taxis, services de voiturage, etc.) pour les personnes de 12 ans et plus.

Le port du masque ou du couvre-visage couvrant le nez et la bouche sera aussi obligatoire dans les lieux publics fermés ou partiellement couverts à compter du 18 juillet 2020 pour les personnes de 12 ans et plus. Cette obligation, sauf exception, s’appliquera aux lieux suivants :

- un commerce de vente au détail;

- une entreprise de services;

- un cabinet privé de professionnel;

- un lieu où sont offerts des services municipaux ou gouvernementaux;

- une entreprise de soins personnels (ex. : coiffeurs, soins esthétiques);

- un centre commercial;

- un lieu de culte;

- un lieu où sont offerts des activités ou des services de nature culturelle ou de divertissement (ex. : cinéma, salle de spectacles, etc.);

- une salle de location ou un autre lieu utilisé pour accueillir des événements, comme des congrès et des conférences;

- un lieu où sont pratiquées des activités sportives ou récréatives;

- un restaurant ou un bar;

- une aire commune, incluant un ascenseur, d’un établissement d’hébergement touristique;

- un établissement d’enseignement (à l’exception des écoles préscolaires, primaires et secondaires), incluant un collège ou une université;

- une gare de train ou d’autobus, une gare fluviale, une station de métro ou un aéroport.

Le port du masque ou du couvre-visage sera également obligatoire pour accéder à un hall d’entrée, une aire d’accueil ou un ascenseur d’un immeuble autre qu’un immeuble d’habitation ou pour y circuler.

Le port d’une visière ne pourra pas remplacer le masque ou le couvre-visage dans les endroits où celui-ci est obligatoire.

Les personnes qui se trouvent dans les situations suivantes ne sont pas visées par l'obligation de porter un masque ou un couvre-visage :

- les enfants de moins de 12 ans. Toutefois, le port du masque ou du couvre-visage est recommandé pour les enfants de moins de 12 ans et non recommandé pour ceux de moins de 2 ans;

- les personnes dont la condition médicale particulière empêche le port du masque ou du couvre-visage, notamment celles qui sont incapables de le mettre ou de le retirer par elles-mêmes;

- les personnes qui reçoivent un soin, bénéficient d’un service ou pratiquent une activité physique ou une autre activité qui nécessite de l’enlever. Dans ces cas, elles peuvent retirer leur masque ou leur couvre-visage pour la durée de ce soin, de ce service ou de cette activité seulement;

- les personnes qui retirent leur masque ou leur couvre-visage momentanément, à des fins d’identification;

- les personnes qui travaillent ou qui exercent leur profession dans un lieu qui accueille le public, sauf lorsqu’elles se trouvent dans le hall d’entrée, une aire d’accueil ou un ascenseur d’un immeuble autre qu’un immeuble d’habitation. Ces personnes demeurent cependant soumises aux règles spécifiques qui leur sont applicables en matière de santé et de sécurité du travail quant au port du masque ou du couvre-visage;

- les personnes qui sont assises et respectent la distanciation prévue pour les lieux suivants (elles doivent remettre leur masque ou leur couvre-visage lors de leurs déplacements dans ces lieux) :

- dans les salles de classe d’un établissement d’enseignement,

- dans un lieu où sont offerts des activités ou des services de nature culturelle ou de divertissement,

- dans un restaurant, une aire de restauration ou un bar,

- dans un autre lieu fermé ou partiellement couvert qui accueille le public où les personnes peuvent être assises.

Dans tous les autres lieux publics qui ne sont pas visés par l’obligation de porter un masque ou un couvre-visage mais où la distanciation physique de 2 mètres n'est pas possible, le port du masque ou du couvre-visage demeure fortement recommandé.

Le port du masque ou du couvre-visage doit obligatoirement s’accompagner des autres mesures de protection, comme l’application des mesures d’hygiène. Pour en savoir plus, consultez la section Consignes sanitaire pour tous.

Si vous êtes malade, restez à la maison. Si vous devez vous rendre à la clinique ou à l’hôpital, portez un masque de procédure ou, si vous n’en avez pas, un couvre-visage jusqu’à ce qu’on vous en donne un à votre arrivée.

Toute personne se présentant dans un milieu de soin, comme un hôpital, une clinique, un cabinet de médecin ou un groupe de médecine de famille, devrait porter un masque de procédure ou un couvre-visage. Cette recommandation s’adresse autant au patient qu’à la personne qui l’accompagne. À l'arrivée de la personne, il est possible que le personnel lui demande de porter un masque de procédure.

Les enfants de moins de 2 ans, les personnes avec des difficultés respiratoires ou les personnes incapables de retirer leur masque ou leur couvre-visage sans l’aide d’une autre personne ne devraient pas en porter. Les personnes ne pouvant pas porter de masque ou de couvre-visage devraient éviter autant que possible les endroits où ils sont obligatoires.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: QUB Radio · Crédit Photo: Tout le monde en parle