Nouvelles : Richard Martineau soulève la grogne en appuyant le projet de laïcité controversé de la CAQ
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Richard Martineau soulève la grogne en appuyant le projet de laïcité controversé de la CAQ

Des propos qui ne font pas l'unanimité

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
1,688 1.7k Partages

Seulement quelques jours après que le parti de François Legault ait été déclaré grand gagnant de la course aux élections, ce dernier se prononçait sur la prochaine  laïcité du Québec. 

 Depuis que la Coalition Avenir Québec a déclaré vouloir interdire le port de signes religieux dans le cadre des emplois dans la fonction publique, plusieurs citoyens et personnalités connues se sont prononcés sur le sujet. 

 La dernière à l'avoir fait à ce jour est Richard Martineau. Cependant,  plutôt que de se faire défenseur de la multiethnicité, de l'intégration et de l'acceptation de la différence; Martineau se fait défenseur de la laïcité.

 Il a déclaré durant sa chronique à TVA Nouvelles, suite à la manifestation anti-racisme ayant eu lieu dans le centre-ville ce week-end:

 «Il va toujours y avoir des groupes qui veulent tester nos lois, nos failles, nos chartres des droits et il va falloir légiférer, mais au Québec c'est interdit. Dès qu'on veut légiférer pour l'immigration, on se fait traiter de racistes. Pour la langue française: racistes. Pour le port des signes religieux: racistes. Partout à travers le monde, les peuples légifèrent et il n'y a aucun problème. Vous voulez militer pour la souveraineté: racistes! Nous autres, c'est tout le temps cette attaque-là. Mononcle Richard commence à en avoir ras le pompon. Il n'y a rien de raciste là-dedans».

 Durant le documentaire «troller les trolls», Pénélope McQuade mentionnait justement à Martineau que certaines de ses chroniques pouvaient amener à cette hargne et cette violence faite par les trolls. 

Certains commentaires suite à l'article sur TVA Nouvelles font effectivement montre de racisme et d'un manque flagrant d'ouverture.

«Ils peuvent toujours retourner dans leur pays si on est trop raciste pour eux et ça nous fera pas de peine»

«Vous avez raison, il n'y a rien de raciste, juste des personnes qui ne veulent pas s'intégrer. Ils veulent régner.»

«Ça prouve qu'il n'y a pas de racisme au Québec»

«La plaque tournante n'est pas Montréal. Eux se disent pas respecté, est-ce qu'eux ont du respect pour la terre qui les a accueillie? Je ne crois pas. Quand tu acceptes d'entrer dans ma maison, t'acceptes ma façon de vivre, quand je sort de ma maison, j'accepte la façon de vivre de la société qui m'accueille dans le savoir-vivre ensemble. »

Partager sur Facebook
1,688 1.7k Partages

Source: Richard Martineau
Crédit Photo: Le Devoir