Nouvelles : Revirement de situation spectaculaire dans le dossier du décès de Zombie Boy
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Revirement de situation spectaculaire dans le dossier du décès de Zombie Boy

Revirement de situation majeur

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
403 403 Partages

Le milieu culturel québécois a eu tout un choc, jeudi, lorsque la nouvelle du décès de celui qui était surnommé Zombie Boy a été dévoilée. Rick Genest, de son vrai nom, n'avait que 32 ans. La police a rapidement indiqué que tout semblait pointer vers la thèse du suicide. Mais selon les proches du défunt, il est important d'évaluer d'autres hypothèses.

Karim Leduc, PDG de Dulcedo Management, firme qui s'occupait de la carrière de Zombie Boy et qui était aussi un ami a parlé du décès de celui qui avait comme vrai nom Rick Genest au 98,5 FM aujourd'hui avec Marie-Claude Lavallée et Catherine Beauchamp.

«Les autorités ont parlé d'un suicide de Rick Genest, il a été retrouvé il y a deux jours. Selon vous, est-ce que c'est la vraie cause de sa mort?»

«Je pense que c'est quelque chose que seulement lui et Dieu vont pouvoir statuer, a répondu Karim Leduc. C'est certain que les circonstances sont mystérieuses. Et tous ses proches, on est déçus que la police ait sauté aux conclusions si rapidement. Il y a des morceaux du puzzle qui ne fittent pas ensemble, comme on dit. C'est quand même assez mystérieux et il n'y a aucun témoin. »

Voici l'extrait en question, une gracieuseté de nos amis chez RadioEGO:

»Malheureusement, il est tombé du troisième étage d'un balcon en plein après midi, alors qu'il fumait une cigarette. Il était accoté sur la clôture du balcon et il a fait une chute par en arrière, en bas. Et malheureusement il en est décédé. Aussi, j'ai déjà été à ce fameux balcon et c'est un balcon qui est très bas. Je suis pas mal certain qu'il n'est pas sécuritaire selon les normes de construction. D'autant plus qu'il n'a laissé aucune note de suicide. Et il était quelqu'un de très vocal, de très sensible, il s'exprimait beaucoup. Donc de ne pas avoir laissé de note comme ça et vu les circonstances, c'est juste troublant. C'est un édifice qui se trouve dans le centre-ville, dans l'est de la ville de Montréal.»

«Est-ce qu'il souffrait de maladie mentale?», a demandé l'intervieweuse.

«C'est certain qu'il ne l'a pas eue facile après sa tumeur enlevée au cerveau à l'âge de seize ans. L'opération était en plus la date de son anniversaire. C'est certain qu'on ne peut pas savoir l'impact que ça a eu sur son cerveau. Il avait évidemment certaines difficultés qu'il a portées avec lui toute sa vie et tant bien que mal il a réussi à continuer son chemin. Pour le moment on préfère ne pas statuer sur les détails.»

Toutes nos pensées à la famille et aux proches de Rick Genest en ces moments particulièrement difficiles. 

Partager sur Facebook
403 403 Partages

Source: RadioEGO
Crédit Photo: Instagram