Quatre Drag Queens québécoises tenteront d’impressionner la planète dans cette populaire émission

Tous les détails à l'intérieur

Monde de Stars
Quatre Drag Queens québécoises tenteront d’impressionner la planète dans cette populaire émission

C’est l’une des émissions les plus populaires du moment, diffusée dans plus de 160 pays à travers le monde, qui a aidé Rita Baga à se propulser dans les médias. La saison 2 de Canada’s drag race mettra de l’avant pas moins de 4 drag queens de notre province. 

Beaucoup de fans attendaient avec impatience l’annonce des prochaines drag queens qui s'affronteront dans la nouvelle saison de Canada’s drag race, la version canadienne de l’ultra populaire série RuPaul’s Drag Race. C’est donc quatre sublimes drag queens, issues de la diversité, qui viennent s’ajouter à la distribution.

Alors que pour la première édition seules deux compétitrices de la belle province avaient réussi à être sélectionnées, notre bien-aimée Rita Baga et la Montréalaise Kiara, on est choyé cette année de voir toujours plus de représentantes francophones. À savoir, elles représentent à elles seules le tiers des candidates de la compétition… le Québec sait se faire une place.

Les Montréalaises Pythia et Suki Doll et les Québécoises Adriana et Océane Aqua-Black devront donc essayer de survivre aux 10 semaines de compétition et aux 8 autres adversaires afin d’être nommée grande gagnante de l’émission.

Voici le portrait de nos 4 représentantes : 

Adriana (Québec) 

Elle a immigré à Québec de la Colombie pour rejoindre sa mère à l’âge de 16 ans, ne parlant ni français ni anglais. Elle est depuis une vedette dans le milieu et a remporté de nombreux prix.

Océane Aqua-Black (Québec) 

Elle saura émerveiller les juges grâce à son prix de « Meilleure interprète de lip-sync de l’année »  puisqu’elle est reconnue sur la scène québécoise pour sa maitrise de cet art. Elle brille d’ailleurs par son lip-sync en anglais, français, espagnol, allemand et coréen.

Pythia (Montréal) 

Originaire de Grèce, elle vit au Canada depuis ses 14 ans. Elle est reconnue pour son maquillage et ses tenues toutes plus sublimes les unes que les autres. Elle s’est fait repérer par la chanteuse américaine Miley Cyrus et le magasine de mode Cosmopolitan.

Suki Doll (Montréal) 

Fière membre d’une famille de huit, Suki Doll a su observer ses frères et soeurs pour inclure sa culture asiatique et des îles du pacifique dans son art. Elle possède aussi une très bonne répartie qui lui permettra de se démarquer dans la compétition.

L’émission sera diffusée dès le jeudi 14 octobre à 21 h sur Crave en version sous-titrée en français. On espère donc que l’une de ces quatre Québécoises saura se diriger aussi loin que Rita Baga (c’est à dire en finale) et ramènera la couronne dans la belle province.