DERNIÈRE HEURE: Philippe Couillard quitte complètement la vie politique!

C'est la fin!

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
3,128 3.1k Partages

Suite à la victoire de la CAQ, lundi dernier, plusieurs se questionnaient sur l'avenir de Jean-Fançois Lisée et Philippe Couillard en politique. Suite à sa défaite dans Rosemont, le chef du Parti Québécois a résigné son poste, dans la soirée du 1er octobre.

L’ancien conseiller de Jacques Parizeau a été le neuvième chef du Parti québécois. C’est aussi le second chef de la formation souverainiste après Pauline Marois à perdre son siège lors des élections générales.

Jean-François Lisée a été élu une première fois dans la circonscription montréalaise de Rosemont lors de l’élection générale du 4 septembre 2012.

Il est devenu chef péquiste en 2016 à l’issue d’une course à la chefferie déclenchée à la suite de la démission-surprise de Pierre Karl Péladeau. Élu au deuxième tour avec 50,63 % des voix, il avait battu son plus proche rival, Alexandre Cloutier, député de Lac-Saint-Jean.

Quant à Philippe Couillard, nous ne savions pas ce qui allait se passer, jusqu'à jeudi matin.

Un article du Journal de Montréal nous apprend que le premier ministre sortant a annoncé la nouvelle lors d'une déclaration à l'Assemblée nationale.

«Le désir de changement s'est clairement exprimé, il faut donc en assumer les conséquences», a dit le premier ministre sortant, au moment d'annoncer son départ.

Cette démission survient trois jours après que son parti eut été relégué dans l’opposition officielle, au profit de la Coalition avenir Québec de François Legault.

Quelques moments marquants de la carrière de l'homme politique:

14 avril 2003 : Élu député de la circonscription de Mont-Royal aux élections générales. Il est peu après nommé ministre de la Santé par le premier ministre Jean Charest.

26 mars 2007 : Élu député de la circonscription de Jean-Talon aux élections générales. Il conserve son poste de ministre de la Santé.

25 juin 2008 : Démissionne de son poste de ministre de la Santé et comme député de Jean-Talon, disant que sa «contribution est faite».

17 mars 2013 : Élu chef du Parti libéral du Québec avec 58,5 % des votes dès le premier tour.

9 décembre 2013 : Élu député de la circonscription d'Outremont aux élections partielles du 9 décembre 2013.

1er avril 2014 : Élu député de Roberval, au Saguenay-Lac-Saint-Jean, lors des élections générales. Son parti ayant remporté le plus de sièges, il devient du même coup le 31e premier ministre du Québec.

1er octobre 2018 : Son parti subi un important revers lors des élections générales et est relégué à l’opposition officielle. Il est cependant réélu dans sa circonscription de Roberval.

4 octobre 2018 : Démissionne de son poste de chef du Parti libéral du Québec et comme député de Roberval. 

Partager sur Facebook
3,128 3.1k Partages

Source: JDM · Crédit Photo: Radio-Gaspésie