Pauline Marois se manifeste pour la première fois sur l'attentat qui visait à l'assassiner

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
1 1 Partages

La condamnation de Richard Henry Bain vient de tomber. Quatre ans après sa tentative d'assassinat et de fusillade sur l'ex-chef du Parti Québécois et ses partisans le soir d'élection, le juge a décidé qu'il devra passer 20 ans en prison avant de pouvoir demander sa liberté conditionnelle. 

Pour la toute première fois, à cette occasion, Pauline Marois a commenté l'événement. 

«J'ai été silencieuse», dit-elle. «Une fois, j'ai dit qu'il s'agissait d'un attentat politique». Mais effectivement Pauline Marois n'est pas allée plus loin dans ses déclarations. 

«Je ne voulais pas utiliser l'événement à des fins politiques», Mme. Marois n'avait pas envie d'en faire un moteur. 

Après cette nuit de terreur, elle est malgré tout revenue plus forte que jamais, faisant preuve d'une inspirante résilience.

«Je suis très satisfaite que la justice reconnaisse [qu'il s'agit d'un attentat à la démocratie] et que le juge l'exprime», avoue-t-elle.

«Je suis très heureuse que ce soit le résultat auquel nous arrivons aujourd'hui».

Partager sur Facebook
1 1 Partages

Source: Tva Nouvelles · Crédit Photo: FlickR