Patsy Gallant raconte comment elle a tout perdu

De passage à La vraie nature, la chanteuse revient sur sa déroute financière

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
248 248 Partages

Dans les années 70, Patsy Gallant animait sa propre émission musicale à CTV et l'argent coulait à flots, mais elle a tout perdu. Dimanche prochain, elle sera de passage à l'émission La vraie nature, animée par Jean-Philippe Dion et diffusée sur les ondes de TVA juste après La Voix. Dans un extrait diffusé sur la page Facebook de l'émission, la chanteuse mythique est revenue sur la dilapidation de sa fortune. 

«T'as raconté que tu touchais à peu près un quart de million pour 13 épisodes à peu près pour cette émission-là [le Patsy Gallant Show]. Donc tu faisais vraiment des énormes salaires. Mais qu'est-ce qui est arrivé pour que tu perdes tout? » lui demande Jean-Philippe Dion. 

« Je dépense trop? (rires) Il faut dire que j'avais plein de monde à l'entour de moi qui se sont bien servis aussi. Compagnies de disque...Name it, you got it. Pis quand t'es sur un hype and you're at the top, everybody is your friend. Aujourd'hui je gère mes affaires toute seule » de répondre Patsy Gallant. 

Cette histoire fait un peu penser à celle de la famille Lavigueur, qui après avoir remporté le gros lot, avait rapidement tout perdu en raison de dépenses exagérées, mais également d'une générosité mal calculée. La différence avec Patsy Gallant, c'est qu'elle a elle-même fait sa fortune. La carrière de Patsy Gallant a débuté il y a plus de 60 ans, alors qu'elle chantait au sein des Gallant Sisters, dans son Nouveau-Brunswick natal avec ses sœurs aînées Angéline, Florine et Ghyslaine. Elle n'était alors âgée que de 5 ans.

Au début des années 1970, Patsy Gallant devient l'une des premières reines québécoises du disco. Durant cette période, elle enregistre quatre albums avec la prestigieuse maison de disques Columbia Records, deux albums en français et deux albums en anglais. Sa popularité sans limite l'amène à animer sa propre émission de variétés en 1978, le Patsy Gallant Show sur les ondes de CTV. Elle connaîtra un regain de popularité dans les années 1990 grâce à son rôle dans Starmania. Elle y incarne le convoité rôle de Stella Spotlight créé par Diane Dufresne dans la comédie musicale de Luc Plamondon et Michel Berger, rôle qu'elle tiendra pendant 8 ans en France. 

Avec tous ces succès, la chanteuse a certainement engrangé plusieurs millions de dollars, mais à 70 ans, elle se retrouve à la case départ. 

Voyez l'extrait de l'entrevue juste ici:

En 2016, Patsy Gallant songeait à financer son nouvel album grâce au socio-financement, faute d'argent. Elle s'était d'ailleurs entretenue à ce sujet dans une entrevue avec le Journal de Montréal.

 «Aujourd’hui, je vends mes albums sur la rue. J’ai toujours des disques avec moi et les gens me reconnaissent sur Sainte-Catherine et je leur vends un disque. Je prends les 20 $. Je n’ai plus honte. Ça paie le loyer», racontait-elle. 

«Mes chansons sont bonnes et je rêve de les faire découvrir au monde. C’est l’album de ma vie. Mais je ne peux pas continuer de prendre des 100 000 $ de ma poche pour le financer, car je vais être dans la rue. Je ne suis pas milliardaire. J’ai 68 ans et je suis chanceuse d’encore travailler», a-t-elle dit.

Partager sur Facebook
248 248 Partages

Source: Facebook
Crédit Photo: Facebook