Monde de Stars

Patrick Huard se livre et réagit à chaud après sa dernière émission de La Tour

Tous les détails à l'intérieur

Monde de Stars

Monde de Stars

Après deux années à animer avec brio le talk-show quotidien « La Tour » sur les ondes de TVA, Patrick Huard a tiré sa révérence jeudi dernier.

Lors d’un monologue particulièrement touchant, l’animateur s’est montré particulièrement attristé et ému par la fin de cette aventure. 

Dans une chronique d’Hugo Dumas publiée dans La Presse ce samedi matin, l’animateur a décidé de revenir sur cette dernière émission particulièrement marquante pour lui. 

« Je ne savais pas à quoi m’attendre. Je sentais une sorte de pression à savoir comment j’allais vivre ma dernière journée sur La tour. Mais oui, ç’a été émotif. Je ne suis pas tant habitué aux adieux. Quand tu fais un film ou une série, tu le sais quand ça finit et c’est toujours festif au dernier party. On s’en va ensuite sur un autre bateau, il y a des membres de ton équipe qui te suivent sur d’autres aventures. Là, vraiment, c’est fini » a ainsi confié Patrick Huard au téléphone avec Hugo Dumas. 

Il affirme également que la décision de mettre fin à ce projet était une décision de famille avec, entre autres, sa femme, Anik Jean, et leur fils Nathan, 10 ans. 

« Si ma grande fille [Jessie, 24 ans] vivait encore à la maison, c’est certain que je lui en aurais parlé. Mon travail touche ma famille. Et ce n’est pas possible pour moi de faire un film l’été et d’avoir La tour toute l’année. C’est beaucoup trop. Je suis quelqu’un de très investi. Mon fils a 10 ans et La tour, ça représente 20 % de sa vie » a-t-il ajouté.

Patrick Huard avait réussi un tour de force en implant « La Tour » dans le paysage audiovisuel en si peu de temps. L’émission apparait aujourd’hui déjà comme une grande réussite de la chaîne qui pouvait durer encore de longues années sous ce format. 

Émission adorée du grand public, elle permettait aux invités de se livrer en toute intimité grâce à une idée de génie de Patrick Huard : recréer un appartement et non un studio de télévision. 

« J’ai toujours agi comme si je recevais chez moi, dans ma maison, et les invités embarquaient. Il y a une pression de performance pour les artistes quand ils arrivent sur un plateau de télé devant un public et un band. Il fallait que le lieu existe pour vrai, pour que les conversations soient vraies. Les invités se sentent alors à l’aise. »

La Tour reviendra toutefois l’année prochaine mais avec Gildor Roy à l’animation ! On a hâte de découvrir ce que l’avenir réserve à cette émission qu’on aime tant.