Patrice Godin travaille sur un nouveau roman!

Mais ce n'est pas tout!

Monde de Stars

Voilà une merveilleuse nouvelle pour tous les admirateurs du comédien Patrice Godin! 

Après Boxer la nuit et Territoires inconnus, le bel auteur/acteur écrit actuellement sa troisième oeuvre. Ouiiiii, et pour avoir été de passage au Salon du livre l'année dernière, laissez-nous vous assurer qu'il avait remporté un franc succès. Pour ses beaux yeux, bien sûr, mais aussi pour sa plume! 

« Je travaille là-dessus tous les matins. Je ne veux pas trop en parler. Je garde le secret parce que j’ai peur de perdre la magie. Ça devrait sortir au printemps prochain », a-t-il déclaré au Journal de Montréal au lancement de la nouvelle saison de Blue Moon

Il a maintenant 50 ans et rien n'y paraît. Tellement qu'il poursuit des entraînements intensifs de course pour accomplir l’ultra-marathon de l’Utah, une course de 380 km dans le désert du Moab. Quel homme! 

« En octobre dernier, ça n’a pas très bien été. J’étais blessé et j’ai été obligé d’arrêter après 90 km. Alors, mon but est de retourner là-bas, de le faire et de le finir », dit-il.

Avec son style du tonnerre, il garde ses admirateurs bien à l'affût de son évolution. Voici le genre de chose qu'il raconte sur son blogue personnel: 

Rater une course. Livrer une contre-performance. Abandonner. Ne plus avoir le goût. Ce sont des choses qui arrivent. Entendons-nous, cela n’a rien de tragique ni de dramatique. Mais lorsque nous nous sommes entraînés pendant des semaines, pendant des mois, que nous avons fait tous les sacrifices nécessaires, que nous avons rêvé, anticipé, visualisé un événement particulier, cela est décevant. Bien sûr. Ce n’est cependant pas la fin du monde. Il n’y a pas mort d’homme. La beauté de la chose, c’est que nous aurons toujours la possibilité de nous reprendre.
Et que nous avons, par le fait même, l’opportunité d’apprendre.
J’apprends plus de mes échecs que de mes (petites) victoires. Les victoires nous flattent, nous gonflent l’ego. Cela n’est pas déplaisant, au contraire. Seulement, il ne faut  pas s’y complaire. Je ne dis pas non plus qu’il faut s’abonner à l’échec. Ça n’aurait aucun sens. Ça ne ferait aucun sens. Mais les échecs que nous subissons nous confrontent à nous-mêmes. Ils nous forcent à faire le point, à nous questionner. À nous reprendre en main. Ils nous donnent la chance de prendre un nouvel envol. Un nouveau départ.

Lire la suite ici.

Blue Moon 3 - Les coulisses

[J-6] Le décompte est commencé... La saison 3 de la série originale BlueMoon arrive sur Club illico, dès le 11 janvier.

Posted by BlueMoon on Friday, January 5, 2018