Patrice Bélanger écrit une lettre à son jeune lui-même et c'est extrêmement touchant

Un texte bouleversant pour son jeune lui-même

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
326 326 Partages

Patrice Bélanger, l'animateur de Sucré Salé durant la saison estivale, a fait une grande impression lors de son segment à la station 96,9 CKOI. Pour l'exercice, l'animateur a écrit une lettre à son jeune lui-même; au jeune Patrick Bélanger. Le résultat est empreint d'une grande sensibilité et est particulièrement touchant.

«Salut Pat, je t'écris ça pis t'as juste quatre ans, mais c'est fou tu pourras passer au travers cette lettre-là, comme si t'en avais huit. Parce que oui, déjà à quatre ans tu sais lire, parce que toi t'es un p'tit vite. T'es chanceux, tu comprends tout et tu te rappelles de tout dès les premiers instants. T'en déplaces de l'air. Tu bouges, tu parles vite, tu ris fort. Y'en a qui voudront te médicamenter parce que t'es étourdissant. Par chance, t'es tombé sur des parents ouverts et aimants. Eux, comme plein d'autres par la suite vont voir en toi une boule d'énergie qui mord dans la vie et qui veut rien manquer. Ça va être ta marque de commerce mon Pat. Donc, ceux qui vont essayer d'étouffer cette énergie là et de te faire rentrer dans le moule, écoute-les pas. Parce que cette cassette là, tu vas l'entendre souvent. Tu fais à ta tête et tu continues.»

«Y'a des choses qui vont t'arriver que même dans tes rêves les plus fous t'aurais même pas les imaginer, comme à huit ans. Tu vas te retrouver aux côtés de Stéphane Richer, grande vedette du Canadiens de Montréal, ton club, pour tourner une pub pour la laiterie locale. Tu vas capoter! T'en reviens que tu passes une journée avec lui et lui va même t'appeller «son petit frère». Quand tu vas réaliser que ce que tu as fait, tourner une pub, ça peut être une job en plus, l'étincelle va mettre le feu en dedans de toi. Pis ça va brûler longtemps mon gars, tellement longtemps.»

«Malgré les balles courbes que la vie t'envoie, le ciel, c'tun bon catcher»

L'écoute de la lettre en entier en vaut réellement la peine. Il vient toucher une corde sensible, que ce soit celle de ses collègues (on voit Tammy Verge visiblement émue, alors qu'elle essuie une larme qui coule sur sa joue) ou la vôtre.

Partager sur Facebook
326 326 Partages

Source: CKOI · Crédit Photo: FB Sucré Salé