Pascal-Hugo Cantin poursuit son ex Jessie Nadeau pour 205 000 $

Tous les détails ici

Monde de Stars

Pascal-Hugo Cantin a déposé une poursuite contre son ex-conjointe, Jessie Nadeau, lui réclamant 205 000 $ pour diffamation, selon ce que rapporte Radio-Canada. Les deux créateurs de contenu que le public québécois a découverts à Occupation Double Bali ont formé un couple pendant quelques années, en plus de se lancer en affaires conjointement, au sein de l'entreprise Végane mais pas plate.

Au mois de décembre dernier, Jessie Nadeau avait publié deux vidéos sur les médias sociaux, dans lesquelles elle accusait son ex-conjoint de violence conjugale.

Pascal-Hugo Cantin a déposé une poursuite devant la Cour supérieure du Québec, puisqu'il estime que les accusations de son Jessie Nadeau sont sans fondement, qu'elles ont porté atteinte à sa réputation et qu'elles lui ont fait perdre des commanditaires. 

En plus de l'argent, il lui réclame de publier une lettre de rétractation et d'excuses, et de la publier sur ses différentes plateformes sociales. Il exige aussi le retrait des vidéos que Jessie Nadeau a publiées le concernant, en particulier celle du 17 décembre dernier. 

Dans une vidéo publiée sur sa chaîne YouTube, la jeune femme déclare:

« J'aimerais ça te dire que ce n'était qu'une chicane de couple, qu'un malentendu, qu'un manque de communication. J'aimerais ça te dire que c'est juste quand il a eu une journée stressante, quand il a consommé, quand il est fatigué. J'aimerais ça te dire que c'était de ma faute, que je l'avais cherché, que je le méritais. J'aimerais ça te dire que j'aurais pu améliorer les choses, qu'une thérapie de couple aurait aidé, que j'aurais pu essayer plus fort. J'aimerais ça te dire que c'est juste une mauvaise passe, qu'il va changer, qu'il est vraiment désolé. 

J'aimerais ça te dire qu'il fait ça par amour, qu'il fait ça pour mon bien. J'aurais aimé ça.

J'ai cru que c'était ça l'amour, quand on aime trop fort, quand on aime mal...

Quand ça a commencé, c'était quasiment trop beau pour être vrai. On dirait que c'était comme un conte de fées et tout est allé vraiment vite. Rapidement on a déménagé ensemble. Tout se faisait ensemble, notre compagnie, etc. La violence conjugale on dirait que ça s'installe graduellement, de manière pernicieuse, dans le quotidien. C'est quand même weird vivre une peine d'amour quand on est en train de réaliser qu'on a vécu de la violence conjugale et qu'on est en mode survie parce qu'on continue à vivre de la violence, surtout que moi je devais continuer de travailler lui... »

On vous laisse visionner le tout dans la vidéo ci-dessous:

Pascal-Hugo Cantin avait réagi dans sa story Instagram, en publiant le message suivant:

« Je ne commenterai pas les événements de la dernière semaine. Cela se règlera en cour où les faits seront rétablis. Ce qui s'est dit est loin de la réalité et nous sommes plusieurs à vivre des situations similaires aux mains de la même personne. »