Monde de Stars

On sait enfin la raison du congédiement de MC Gilles au 98,5 FM

C'est officiellement terminé entre MC Gilles et Cogeco Média

Cimon Asselin

Dans les dernières heures, nous avons appris que MC Gilles a été officiellement congédié par le 98,5 FM et que son association avec Cogeco Média est terminée. Tel que rapporté par le journaliste Étienne Paré du Devoir, MC Gilles a dévoilé les raisons derrières toute cette histoire. 

MC Gilles ne travaille plus au 98,5 FM puisqu’il a été congédié alors qu’il travaillait aux côtés de Patrick Lagacé et Catherine Beauchamp depuis déjà quelques années.  

Dans une récente entrevue avec Le Devoir, MC Gilles a dévoilé les raisons derrière ce congédiement. Tout d’abord, on apprend qu’il y avait un conflit entre lui et Patrick Lagacé, même ce dernier a refusé de commenter la situation.  

Voici un extrait de l'article d'Étienne Paré sur le sujet :   

MC Gilles collaborait avec Cogeco depuis 19 ans. Il partageait le micro avec Patrick Lagacé dans la case horaire du retour à la maison depuis trois ans. La collaboration entre les deux hommes allait se terminer en juin, alors que Patrick Lagacé prendra la barre l’automne prochain de l’émission matinale.


« [Patrick et moi] on a eu un gros, gros conflit en début d’année. Il nous restait deux mois en ondes ensemble. Je pensais qu’on allait réussir à passer au travers, mais les patrons ont décidé qu’il n’y avait pas de lumière au bout du tunnel, ça a l’air », déplore MC Gilles, moins de 24 heures après avoir appris que Cogeco coupait les ponts avec lui.


Ce conflit avec Patrick Lagacé n’est évidemment pas la principale raison de son congédiement, reconnaît MC Gilles, « mais ça fait partie de l’ensemble de l’oeuvre », avance-t-il. M. Lagacé a de son côté fait savoir qu’il ne commenterait pas.

- Étienne Paré du Devoir

Récemment, Mario Girard de La Presse annonçait que MC Gilles allait avoir sa propre émission au 98,5 FM. Selon les dires du principal intéressé, rien n’était pourtant confirmé à ce moment et cette annonce est bien loin de lui avoir fait plaisir puisqu’il était toujours en négociations avec Cogeco Média. Il a plutôt pris cette situation comme « une manière de le mettre devant le fait accompli. »  

Il affirme que le case horaire du vendredi soir n’était pas vraiment ce qu’il souhaitait avoir. Après sa dernière émission mardi dernier, il a été rencontré par la direction qui l’a avisé « qu’il chialait trop » et il a ensuite appris son congédiement.  

Vous pouvez lire l’excellent texte en entier d’Étienne Paré du Devoir en visitant le lien suivant :  

Source: Le Devoir