Nouveau développement dans la controverse autour de José Gaudet

Et ça continue...

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
460 460 Partages

José Gaudet a été au coeur d'une importante controverse, cette semaine, suite à des propos tenus dans l'émission Ça rentre au poste. En compagnie de Marie-Christine Proulx et Richard Turcotte, José Gaudet a été amené à commenter la vidéo virale d'une femme qui a déféqué dans un Tim Hortons en Colombie-Britannique.

Richard Turcotte a entre autres demandé à José Gaudet de lui décrire la scène «avec [son] oeil de scientifique». Voici l'échange en question:

«Techniquement, cette dame-là, je pense... mon analyse... elle est rentrée et elle s'est dite: "Je veux aller aux toilettes." Là, le gars lui a dit sa phrase plate: "Faut acheter un café avant." Pis tu ne veux pas boire un café quand tu as un numéro 2 dans le portique. Tu comprends, elle est déjà crinquée, elle...

- Ça, c'est comment toi, tu as vu ça. Parce qu'il n'y a pas de son [dans la vidéo]...

- C'est comment je vois ça. Non, il n'y a pas de son, mais tu vois dans son regard qu'elle a un Gregory Charles prêt à sortir sur scène.

- Oui, et c'est sur le bord des lèvres. »

Samedi, on apprend que ce n'est pas la première fois que des plaintes sont déposées contre une émission dans laquelle travaille l'animateur. La Presse rapporte en effet qu'en 2015, le Conseil canadien des normes de la radiotélévision (CCNR) avait reçu des plaintes pour l'utilisation du mot «nègre» dans l'émission Les grandes gueules, sur les ondes d'Énergie, qui était animée par José Gaudet et Mario Tessier.

Simon Céré, directeur des communications de Bell Média a affirmé que sept plaintes avaient été déposées au CCNR pour l'utilisation de l'expression «plan de nègre» dans l'émission du 18 février 2015 Mais le dossier ne s'est jamais rendu devant le tribunal, selon ce que rapporte La Presse. C'est Mario Tessier qui avait prononcé ces mots en ondes.

Renzel Dashington, humoriste et animateur du podcast Céréale Killers faisait partie des personnes qui avaient déposé une plainte. « Je leur ai expliqué que de faire un gag de ce genre en fin d’après-midi, lorsque des parents ramènent leurs enfants à la maison, c’était irresponsable. J’avais demandé s’il [Mario Tessier] pouvait s’excuser à la radio, à la même heure qu’il avait fait la blague. On m’a répondu : “Non, il n’en est pas question” », a déclaré Renzel Dashington, lorsque questionné par La Presse.

Pour l'épisode des derniers jours, José Gaudet s'est excusé en ondes pour sa «blague» qui comparait Grégory Charles à des matières fécales. L'employeur de Gaudet, Bell Média, a semblé satisfait de ses excuses : « Les commentaires de José Gaudet étaient bien sûr tout à fait contraires à nos normes et à notre code de conduite et, par conséquent, la situation a été gérée à l’interne. Nous notons que M. Gaudet a rapidement offert des excuses sincères en ondes et directement à M. Charles », a écrit à La Presse Simon Céré.

Partager sur Facebook
460 460 Partages

Source: La Presse · Crédit Photo: Facebook