Mylène St-Sauveur fait une immense confidence à La Tour «J'en ai pas parlé avant aujourd'hui»

Tous les détails ici

Monde de Stars

Mylène St-Sauveur était de passage à La Tour, mercredi soir, elle qui était l'invitée de Gildor Roy, dans une émission où l'animateur recevait également Jean-Marc Généreux.

La discussion s'est animée lorsque Mylène St-Sauveur a été questionnée sur son personnage de Lily-Rose dans l'excellente série Alertes.

On a d'ailleurs appris que Jean-Marc et son épouse sont de très grands fans de la série.

« Des fans finis! Moi et ma femme on le déguste. C'est tellement de la réalité. Ça se peut, c'est crédible. Dans les situations et dans le jeu. »

La comédienne a alors enchaîné:

« C'est sûr que Lily-Rose a un capital de sympathie énorme. Une femme sur trois a été victime d'une agression. C'est super difficile! »

C'est à ce moment que Gildor Roy nous apprend qu'au moment où Mylène St-Sauveur tournait la scène extrêmement difficile, elle vivait au même moment quelque chose d'extraordinaire.

« C'est particulier parce que la scène d'agression, quand je l'ai tournée, j'étais sept mois enceinte. J'étais pleine d'hormones, tout était tellement contradictoire, dans mon corps, dans ma tête. Je devais jouer la pire épreuve d'une vie, en vivant la plus belle étape d'une vie. C'est ma première grossesse, j'ai une petite fille de neuf mois maintenant, Françoise.

C'est fantastique parce que j'ai été bien accompagnée. Surtout quand on a des scènes comme ça, on en parle. J'avais une cascadeuse avec moi pour s'assurer qu'il n'y avait personne qui se blessait. Je me suis posé beaucoup de questions au niveau énergétique, est-ce que bébé va le sentir que c'est pas vrai? Comment je peux dire à mon enfant à naître que maman est en train de jouer, que c'est du théâtre, que ce n'est pas vrai?

J'ai essayé de me documenter, je me suis beaucoup documentée pour savoir comment relâcher ces énergies-là. Je pense avoir réussi à avoir assez d'outils pour protéger ma petite. 

J'avais hâte que le tournage se termine pour vivre ma grossesse à 100%. J'avais l'impression pendant le tournage de devoir rentrer le ventre pour ne pas trop que ça paraisse mais je trouvais ça dommage parce que c'est un moment tellement beau et magique et je ne sens pas que je l'ai vécu à 100%, mais une fois que j'étais en vacances, je prenais des bains, je me frottais le ventre, là j'ai pu apprécier cette maternité-là. »

Gildor Roy a alors fait remarquer que le métier d'actrice était l'un des derniers où c'est compliqué d'être enceinte avec le travail. 

« Je n'en ai pas parlé avant aujourd'hui. J'ai questionné beaucoup de mes collègues actrices, est-ce que j'en parle, est-ce que je montre des photos? Je suis encore très ambivalente face à cette question-là, d'abord parce que j'ai envie que les gens croient à ce que je joue. J'aimerais pouvoir étendre mon éventail de casting. Mais je me disais aussi que je ne parle que de ça en ce moment. Je veux juste montrer des photos, est-ce que je le présente à tout le monde ou je garde ça plus intime?

Il y a au moins quelque chose qui m'appartient que je n'ai pas envie de donner à tout le monde. »

C'est l'an dernier, après trois ans de couple, que Mylène St-Sauveur a présenté son amoureux pour la première fois sur les médias sociaux.

« Y a 3 ans, tu me disais que tu étais vegan, mais que tu avais adoré le jambon que j’avais fait en potluck pour attirer mon attention.

3 ans plus tard, j’te mets enfin sur mon instagram »

Voici quelques publications faites au cours des derniers mois sur le compte Instagram de Mylène St-Sauveur: