Mitsou prend la défense de Caroline Néron dans un vibrant plaidoyer

Un vibrant plaidoyer

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
695 695 Partages

À moins d'avoir vécu sur une île déserte au cours des dernières semaines, vous savez que Caroline Néron s'est retrouvée au plein coeur de l'actualité pour les mauvaises raisons, récemment, suite à l'annoncer des problèmes financiers de l'entreprise. La femme d'affaires était de passage à Tout le monde en parle, dimanche dernier, et son entrevue a suscité son lot de réactions, certaines positives, mais surtout négatives. Plusieurs personnalités publiques ne se sont pas gênées pour la critiquer ouvertement, mais celles qui ont décidé de parler haut et fort pour la défendre se sont fait plus rare.

On peut désormais en ajouter une autre, alors que Mitsou Gélinas a pris la défense de Caroline Néron, vendredi soir, sur le plateau de l'excellente émission Deux hommes en or. Le tout a commencé lorsqu'on lui a fait remarquer qu'avec son parcours de femme d'affaires et sa réputation, elle pourrait faire une excellente candidate pour l'émission Dans l'oeil du dragon.

«Premièrement, je ne suis pas assez riche pour ça. Mais si on m'invitait je refuserais. »

C'est à ce moment que le co-animateur Patrick Lagacé lui dit qu'il semble y avoir une malédiction des dragons.

« Je ne vois pas ça comme ça. Câline, c'est tellement difficile le monde des affaires au Québec. Hey, on va leur donner un break. C'est sûr qu'il y en a qui ont fait de graves erreurs. Je ne parle pas de Rozon. Je ne nommerai pas d'autres personnes, mais Caroline Néron a vraiment fait de son mieux. Et quand j'ai vu le premier article, je te dirais que j'ai refermé ça, j'ai refermé mon iPad, et je n'ai plus lu aucune entrevue, aucun papier, aucun commentaire sur Caro. Parce que ça me blessait. Parce que je sais très bien que comme entrepreneure, tu vis des montagnes russes. Ça fait vingt ans que je suis en affaires et je les ai vécues ces montagnes russes là. 

C'est un mauvais traitement. C'est peut-être des mauvais choix, également. Mais sais-tu quoi? Quand on est entrepreneur, on doit oser. Comme quand on est artiste également, et elle a osé à sa manière. Elle a été ouvrir des magasins, peut-être là où il ne fallait pas, peut-être dans un moment où il ne fallait pas le faire, parce qu'on sait que les ventes en ligne en ce moment sont beaucoup plus importantes que le pied carré et donc c'est là aussi qu'elle s'en va, Caro, donc tout ça c'est vraiment très malheureux pour cette fille-là. »

Vous pouvez écouter son entrevue en intégralité ici, sur le site de Télé-Québec.

Partager sur Facebook
695 695 Partages

Source: Deux hommes en or
Crédit Photo: Instagram