Michel Charette ne sait toujours pas s'il sera de retour la saison prochaine dans District 31

Il est dans le néant...

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
176 176 Partages

Trois semaines après la diffusion de la finale de la troisième saison de District 31, Michel Charette a tourné la page. Il ne sait pas comment son personnage du sergent-détective Bruno Gagné se porte. Mais lui, il va très bien. Le comédien était de passage sur le plateau de l'émission Bonsoir Bonsoir, mercredi et l'animateur Jean-Philippe Wauthier l'a questionné sur plusieurs sujets, dont cette fameuse finale qui a touché le Québec alors que Bruno Gagné a frappé un enfant avec sa voiture, en plein milieu d'une poursuite policière.

Sur les médias sociaux, les fans de la série ont été des milliers à commenter à lui écrire. Tellement qu'il commence tout juste à reprendre le dessus. Voici quelques extraits de l'entrevue qu'il a donnée mercredi soir à l'émission Bonsoir Bonsoir.

« Ça fait trois semaines que ça a été diffusé et je commence à reprendre le dessus sur les médias sociaux et à finir de répondre aux gens qui ont pris la peine de m'écrire pour me dire qu'ils avaient été touchés par rapport à cette scène-là. Quand tu le fais, tu ne t'attends pas à ce que ça ait un impact aussi grand que ça. C'est le punch, c'est que personne ne l'avait vu venir. Tout le monde spéculait, tout le monde avait sa théorie. Ok, il va finir dans le sous-sol, ou Noélie va finir dans le sous-sol ou il va rentrer au 31 et il va faire un carnage... Mais ça, il restait 10 secondes à l'épisode et il ne se passait pas grand chose, c'était une poursuite et là à un moment donné...POW! Ça finit. Alors tout le monde a été estomaqué par rapport à ça. Et moi aussi, quand Luc Dionne m'a appelé pour me dire qu'il pensait faire ça et son idée que je frappe un enfant. Et je lui ai demandé s'il était conscient de ce que les enfants représentaient pour le personnage, et il a dit que c'était justement pour ça qu'il pensait que le punch serait assez fort. On a tourné ça comme on l'a senti, et ça a bien été je pense. 

Quand Luc Dionne m'a appelé, c'était trois semaines avant le tournage. C'est correct aussi parce qu'on fonctionne comme ça sur District 31. On ne sait tellement pas d'avance ce qui va arriver qu'on n'a pas le choix de jouer le moment présent. Si tu sais que dans six mois tu vas avoir à jouer un gars qui va frapper un enfant, ça peut déteindre sur ton jeu. Je savais que la fin impliquait mon personnage, mais ce qui allait se passer, ça je ne le savais pas. J'ai demandé si je mourais et ils ont dit non. Je leur ai aussi demandé si je revenais la saison prochaine et ça non plus ils ne pouvaient pas me le dire. Il va revenir comment? Il va tu revenir? Je suis dans le néant total pour l'instant. »

Pour revoir l'entrevue, c'est juste ici sur le site de Radio-Canada

À LIRE ÉGALEMENT

Maripier Morin humilie complètement Jean-Philippe Dion sur le plateau de Bonsoir Bonsoir

Partager sur Facebook
176 176 Partages

Source: Bonsoir Bonsoir
Crédit Photo: District 31