Mélissa Bédard révèle qu'elle a dû changer sa fille d'école en raison du racisme, à Bonsoir Bonsoir

Un témoignage bouleversant

Monde de Stars
Mélissa Bédard révèle qu'elle a dû changer sa fille d'école en raison du racisme, à Bonsoir Bonsoir

Mélissa Bédard était l'une des invitées de Bonsoir Bonsoir, mardi soir, et elle a livré un témoignage bouleversant sur le racisme qu'elle a vécu et dont ses trois filles sont victimes. Elle a révélé qu'elle avait même dû changer sa plus vieille d'école parce qu'elle n'était plus capable. 

 « Mes trois filles sont issues de papas blancs et donc sont métisses. Elles ont eu à vivre - en tout cas pour ma plus vieille qui est en quatrième année - elle en a vécu, j'ai dû la changer d'école à cause du racisme donc elle elle sait très bien c'est quoi. De se rendre jusqu'à faire pipi dans ses pantalons. On allait la chercher à l'école quatre fois par semaine parce qu'elle n'était plus capable. Et autant les intervenants que les élèves. Donc c'était un très très gros problème.

Donc ça a été de dire ouvertement qu'on la changeait d'école parce que c'était assez et qu'elle vivait quelque chose que beaucoup de gens vivent. Maman est noire, Papa est blanc. Les gens ne comprennent pas nécessairement, ils n'ont peut-être pas été sensibilisés, donc Maman et Papa ont décidé de te changer d'école parce que tu vis du racisme. »

Il y a quelques jours, la comédienne et chanteuse a fait une publication très puissante sur les médias sociaux pour dénoncer des situations qu'elle a vécues depuis son enfance. 

« Aujourd'hui, je me donne le droit de parler. Je me suis tellement retenue, un moment donné c'était comme devenu naturel. Même des amis proches que je côtoyais, des fois ils lâchaient un "c'est un plan de n*gre". Et jamais je ne leur ai dit que ça ne se disait pas. Moi peut-être que ça ne me dérange pas, mais il y en a plein d'autres autour qui sautillent. C'est là qu'il faut sensibiliser. On commence par notre noyau. Je le fais tous les jours depuis que je suis haute de même de sensibiliser les gens au racisme. Mais maintenant je me donne plus le droit de le dire. »

Jean-Philippe Wauthier lui a alors demandé comment on devait s'y prendre pour changer les choses.

« Il faut commencer par les enfants, mais en même temps les enfants ne voient pas la couleur, ils sont innocents. Il faut en parler le plus ouvertement possible, faire le plus de prévention possible mais d'avoir aussi des modèles à la télévision, à la radio, d'avoir plus d'ouverture d'esprit. Je pense que ça passe par là. »

Voici son témoignage qu'elle a livré à Bonsoir Bonsoir:

Aujourd'hui, Mélissa Bédard se donne encore plus le droit de parler et de dénoncer le racisme

Aujourd'hui, Mélissa Bédard se donne encore plus le droit de parler et de dénoncer le racisme

Posted by Bonsoir Bonsoir on Wednesday, June 17, 2020