Maripier Morin envoie un message à tous ceux qui l'ont défendue et qui ont attaqué Safia Nolin

Tous les détails à l'intérieur

Monde de Stars
Maripier Morin envoie un message à tous ceux qui l'ont défendue et qui ont attaqué Safia Nolin

Le passage de Maripier Morin à Tout le monde en parle, dimanche soir, continue de faire jaser et un passage de l'entrevue nous apparait tout particulièrement important et d'actualité. Guy A. Lepage et Anaïs Favron ont questionné la comédienne et animatrice au sujet de la haine et les insultes que Safia Nolin a reçues, suite à sa dénonciation l'été dernier.

Maripier Morin a tenu à exprimer très clairement qu'elle ne cautionnait en aucun cas les débordements qui ont eu lieu au cours des derniers mois envers la chanteuse.

On le sait, le climat social est particulièrement tendu et de très nombreux internautes ont complètement dépassé les bornes sur les médias sociaux en s'en prenant à Safia Nolin.

« Ça n'a pas de sens. Je ne cautionne absolument pas la violence qui a eu lieu cet été et qui continue encore sur les réseaux sociaux. Les réseaux sociaux, il y a une espèce d'ambiance et d'environnement complètement toxique en ce moment et il y a quelque chose d'un peu fatigant là-dedans. Les gens se sont servis du fait de me défendre pour attaquer Safia. 

Le vecteur de haine et de violence qu'il y avait sur les réseaux sociaux a vraiment dépassé les bornes. Ce qui arrive c'est que tout divise en ce moment et qu'il n'y a plus de nuances. Ce qu'il faut que les gens comprennent c'est que ce n'est pas moi ou Safia. Vous n'êtes pas obligés de choisir un camp et d'essayer de vous entre tuer entre vous autres. 

Je vous l'annonce: moi je suis là pour rester et Safia est là pour rester. Arrêtez d'essayer de nous diviser et de nous entre tuer, elle a le droit d'exister, elle a le droit d'avoir sa carrière, elle a le droit de chanter. Et moi je considère que j'ai aussi le droit de faire mon métier. »

Il est important de rappeler que la haine, les menaces et les insultes n'ont absolument pas leur place sur le Web. Nous continuerons de faire de cet enjeu une de nos priorités au cours des prochains mois et toute personne qui émettra des propos haineux ou des insultes sera bannie de notre page Facebook sans préavis.