Marina Orsini s'ouvre sur le drame de sa séparation

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
1,622 1.6k Partages

Marina Orsini est une femme profondément vraie et touchante. 

Dans une entrevue de fond avec La Presse, l'animatrice et actrice est revenue sur sa douloureuse rupture avec Serge Postigo. 

Le couple très populaire dans les années 2000 a eu un garçon et est resté plusieurs années soudé. Serge Postigo est maintenant au bras de Karine Belly - avec qui il a eu deux enfants, dont un tristement décédé à la naissance -. Marina elle, comme vous le savez, est en couple depuis 9 ans avec Charles Benoît, même si elle fait encore résidence à part avec ce dernier.

«Dans ma vie personnelle, je me mettais parfois à l’écart pour laisser la place à l’autre. Mais avec l’âge, je me suis rendu compte que je n’avais pas à faire ça», dit-elle.

«Je pense à quand je me suis séparée il y a dix ans, ça aurait pu être un drame, ça l’a été, mais on s’est donné une deuxième chance en faisant bien cela, en protégeant ce qui restait, c’est-à-dire un enfant, qui est la chose la plus importante. On ne fait pas des enfants pour se séparer. Mais comme j’ai une très bonne relation avec le père de mon fils, c’est pour toujours, quelque part. J’essaie pas mal de régler mes affaires au fur et à mesure dans ma vie. J’ai besoin de ça pour bien avancer. Il faut se donner une deuxième chance dans tout: nos familles, nos amitiés, nos amours. Quand on fait de la place, il y a autre chose qui peut arriver», a expliqué Marina à La presse. 

«Une phrase m'a toujours guidée: "Fais-le avec ton coeur, tu ne peux pas te tromper." C'est ce qui fait que j'aime les gens, et tout ce que j'ai fait dans ma carrière. Ça me vient de mes parents, de ma famille, des gens de coeur. Tout est là, c'est ce qui est vrai. Tu as beau avoir lu tous les livres de la Terre, être plein de diplômes, si tu n'as pas de coeur, pour moi, ça ne vaut rien». 

Ça vaut pour tout le monde.

Partager sur Facebook
1,622 1.6k Partages

Source: La Presse · Crédit Photo: FlickR