Mariloup Wolfe revient sur sa rupture avec Guillaume Lemay-Thivierge

Elle reste depuis très discrète sur sa vie privée.

Monde de Stars
Mariloup Wolfe revient sur sa rupture avec Guillaume Lemay-Thivierge

Alors qu'elle présentera en 2022 la deuxième saison de son documentaire Le grand move et son film Arlette!, Marie-Loup Wolfe est aussi revenue sur sa rupture d'avec Guillaume Lemay-Thivierge, en entrevue au magazine 7 Jours.

La comédienne et réalisatrice n'a pas vraiment apprécié l'attention de tous les médias concernant sa rupture survenue en 2015 avec le père de ses deux garçons, Miro et Manoé. « J’ai souffert d’avoir exposé ma relation au grand jour ! Désormais, je ne souhaite plus parler de mes amours. Je veux ainsi garder mon jardin secret pour moi. Même si j’avais quelqu’un dans ma vie, je n’aurais pas envie de lire les commentaires et les jugements de gens à ce sujet. J’ai même déjà pensé fermer mes réseaux sociaux », a-t-elle expliqué. 

Elle adore d'ailleurs ses deux garçons âgés de 10 et 11 ans, et précise qu'ils sont sa priorité. « J’adore mon métier, mais je ne tiens pas à réaliser mes rêves et mes ambitions au détriment de ma famille. Mes fils sont encore trop jeunes pour que je me lance dans de gros projets. J’arrive d’ailleurs à bien concilier mon travail avec mon rôle de mère de famille monoparentale, car mes horaires sont conçus en fonction de mes enfants. J’ai aussi la chance de bien m’accorder avec leur père », a-t-elle précisé au sujet de sa relation avec Guillaume Lemay-Thivierge. 

Un jour, elle caresse le projet de faire des projets à l'étranger. Elle suit d'ailleurs des cours d'anglais depuis 2018. « Je suis des cours d’anglais, car j’aimerais bien un jour réaliser des projets à l’international. Et il y a plein de séries et de films qui se tournent en anglais à Montréal et à Toronto; ça fait partie de mes aspirations de pouvoir en tourner un jour », a-t-elle avoué. 

 Lisez l'entrevue complète en cliquant ici

Il y a quelques années, Mariloup Wolfe s'était confiée à Jean-Philippe Dion au sujet de sa rupture, dans le cadre de l'émission La vraie nature.

Jean-Philippe Dion lui avaiat demandé si elle avait eu une écoeurantite des médias après sa séparation très médiatisée avec le père de ses deux garçons, Guillaume Lemay-Thivierge.

« Ouais, être dans le spotlight dans des moments difficiles de ta vie c'est difficile, quand même. Je comprends et il y a même eu des débats qui disaient que comme tu en donnes dans les moments de gloire et de bonheur, pourquoi tu n'en donnerais pas dans les moments plus difficiles. Je suis en petite boule et je pleure ma vie, toute cernée, est-ce que j'ai vraiment envie d'aller m'afficher? C'est normal. Surtout quand je suis blessée, je suis un petit animal qui va panser ses plaies dans un coin. Mais tu te fais une carapace. Ça fait que je suis un peu moins généreuse quand même. Je ne suis pas prête à gagner des likes, des followers, au détriment de mettre ma vie privée publique. »