Marilou en avait long à dire aux gens qui s'inquiètent de son poids...

“Quelle absurdité! Quelle ignorance!”

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
168 168 Partages

On vous rapportait en fin de semaine qu'une photo publiée dans le cadre des 366 jours de looks du magazine LOULOU mettant en vedette Marilou avait généré beaucoup de commentaires stupides sur les réseaux sociaux.

En effet, plusieurs internautes ne se sont pas gênés pour commenter le poids de Marilou, selon eux trop peu élevé...

La principale concernée a décidé de leur répondre elle-même, et c'est brillant. 

Assurant qu'elle savait que son corps allait changer après la grossesse, elle s'était préparée à vivre avec les kilos en surplus et les vergetures: "Et mon corps a effectivement changé, mais pas comme je l’avais imaginé. J’ai littéralement fondu. Et j'ai beau mangé 10 fois par jour, ça continue. Je n'aurais jamais cru bon d'en parler, parce qu'on s'en fout de mon poids. Mais vous comprendrez en lisant ce texte pourquoi je vous écris que je pèse une dizaine de livres de moins qu’avant ma grossesse et que, honnêtement, ça me fait revivre ce qui se rapproche le plus des sentiments qui m’habitaient quand j’étais malade." 

Elle explique ensuite que le regard des gens dans la rue lui fait vivre une certaine forme de frustration: "Et dans mon cas, deux réactions suivent, un deuxième coup d’œil plein de jugements ou d'étonnements, ou la phrase « t’es chanceuse! ». En me disant que je suis chanceuse, on me dit, dans le fond, que la femme qui emmagasinera quelques livres en plus parce qu’elle a porté la vie ne l’est pas, elle, chanceuse ? Quelle absurdité! Quelle ignorance! Et je trouve ça difficile d’être mince, à ce stade-ci de ma vie, parce que ce n’est pas un désir." 

Elle poursuit en assurant que non seulement tout va bien, mais qu'elle aurait préféré gagner du poids plutôt qu'en perdre: "j'aurais tellement aimé mieux être en train de rocker mes nouvelles formes qu'à devoir me défendre à tout bout de champ que « je suis correcte ». Mon poids m’aura valu le plus intense des « body shaming » sur Instagram cette semaine, après avoir publié une photo de moi (qui n'est plus là). Bien que je sois amplement capable de le gérer, je me dois d’utiliser ma tribune pour redéfinir ce qu’est un trouble du comportement alimentaire. Ça ne se voit pas nécessairement, et la minceur n'est pas un indice valable pour déterminer si, oui ou non, une personne souffre d'anorexie. Vous avez déjà entendu parler de diversité corporelle ? Bref, faut lâcher le poids des gens et s'occuper de ceux qui sont dans notre entourage. C'est en étant à l'écoute d'une âme qu'on peut déterminer si elle a besoin d'aide. Pas en regardant des photos sur Instagram :)"

Pas toujours facile la vie dans l'oeil du public... Bravo Marilou, bien dit!

Partager sur Facebook
168 168 Partages

Source: Facebook · Crédit Photo: Instagram