Marilou de Trois fois par jour se confie sur son préjugé au sujet des mères ayant des enfants de pères différents

Parfois la vie apporte de nouvelles perspectives

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
43 43 Partages

Marilou a été au coeur de bien histoires, au cours des derniers mois alors que sa séparation avec Alexandre Champagne a fait couler beaucoup d'encre, tout comme l'annonce qu'elle était de nouveau en couple, et qu'elle attendait un deuxième enfant. Ce deuxième enfant ne provient pas de l'union avec Alexandre Champagne. 

Il n'y a pas si longtemps que la jeune femme d'affaires a donné naissance à sa deuxième petite fille nommée Rose. Lundi, la jeune maman a partagé une photo sur Instagram. Sur celle-ci, on aperçoit seulement une porte décorée d'une broderie où l'on peut lire «Rose». Puis, un long texte en anglais suit la photo. Un témoignage où la jeune mère s'ouvre sur le fait d'être maman d'enfants ayant des papas différents.

En version originale:

«I might’ve never had the courage to have more children if she hadn’t been such a colossal surprise. Over the past months, I’ve realized that I carried a small prejudice towards mothers who had children from different fathers. I tiny bit snobbish, never ugly. But still a form of judgment. One that has no reason to be.

As if it meant a lifelong separation, as if it meant it cancelled out all past efforts, the good intentions as well as the journey itself, towards building your family.

And here I am being a bit more understanding of others, of myself as well as the path we travel.»

Voici une traduction libre du texte: «Je n'aurais probablement jamais eu le courage d'avoir un autre enfant, si elle n'avait pas été une aussi grande surprise. Durant les derniers mois, j'ai réalisé que je portais un préjugé face aux mères qui avaient eu des enfants de pères différents. Un préjugé un petit peu snob, jamais méchant, mais tout de même un préjugé. Un qui n'avait aucune raison d'être.

Comme si cela annulait tous les efforts passés et les bonnes intentions de la longue relation et le long parcours dont le but ultime est de bâtir ta famille.

Et me voici, un peu plus compréhensive face aux autres, à moi-même et au chemin que nous suivons.»

Plusieurs internautes, particulièrement des femmes, ont laissé des commentaires:

«Comme quoi l’avenir nous réserve de grandes surprises. Je suis l’une de ces « oh non pas moi » et puis il y a eu une batch de 2 puis une seconde couvée de 3...»

«Je ne l’ai pas vécu mais une famille recomposée plein d’amour, il ne semble que c’est pas mal mieux qu’une famille traditionnelle malheureuse...»

«Je crois qu'on a tous un peu un jugement envers les autres qui font des bébés avec des pères différents surtout quand la grossesse arrive au début d'une relation. Mais tsé, on s'en fou dans le font. C'est con de juger!!!! Pis quand il y a un enfant dans le décor, c'est la plus belle chose du monde, alors on doit enlever les préjuger et go with the flow le plus possible»

«C’est pas facile avoir des enfants. Grosse job. Mais que tu sois en amour pour le refaire c’est courageux et beaucoup de laisser aller d’impliqué. You go girl! Très belle réflection. J’ai le même jugement que tu avais...et tu m’apportes de nouvelles perspectives.»

«Je suis séparée aussi et je me suis toujours dit, un peu snobinard que c’était étrange de dire qu’on a deux enfants-deux enfants de pères différents mais la famille, ce n’est pas que les liens du sang. Une famille, c’est l’amour qu’on se porte les uns envers les autres. J’ai qu’un souhait, donner une petite soeur ou un petit frère après mes études à mon nouveau conjoint, un beau-papa tellement parfait.»

Partager sur Facebook
43 43 Partages

Source: IG Marilou
Crédit Photo: IG Marilou