Mariana Mazza s'est enfuie du gala Les Olivier

Tous les détails à l'intérieur...

Monde de Stars
Mariana Mazza s'est enfuie du gala Les Olivier

Mariana Mazza a vécu une soirée difficile dimanche passé. 

L'humoriste était en nomination pour cinq titres. Quatre fois avant la fin de la soirée, c'est un autre nom que le sien qui est sorti du chapeau. Elle avoue avoir vécu «une dégringolade» et que ces échecs s'expliquent entre autres par les «cliques» du milieu de l'humour.

Elle a avoué à La Presse s'être littéralement enfuie des journalistes et des festivités. Mariana a tout simplement quitté les studios de Radio-Canada sans ne rien dire à personne. «Je n'étais pas capable d'expliquer à la hauteur de mes capacités comment je me sentais ou d'endosser ce qui m'arrivait», a-t-elle raconté.

Mariana a remporté le prix du public, dimanche. C'était la dernière statuette remise dans la soirée. Visiblement, d'avoir «perdu» quatre fois avant de remporter aura miné son moral. «Quand ça fait deux mois qu'on te martèle que tu es la favorite et que tu te rends compte que tu n'es pas tant la favorite... Tu te dis que tu as envie de rentrer chez toi», raconte Mariana. «[...] Ça a entraîné une réflexion par rapport à l'industrie, vu que le seul prix que j'ai, c'est le public qui l'a voté», ajoute-t-elle.

Sa confiance en elle aura malheureusement perdu des points: «J'ai eu l'impression que j'étais moins à ma place que je le pensais. Je me suis dit que je n'étais peut-être pas tant aimée que ça».

Des fans avaient trouvé son discours bien court et bien prompt pour une humoriste qui, habituellement, n'a vraiment pas la langue dans sa poche. 

Poru ce qui est des cliques, elle dit que «chacun vote pour ceux de sa clique, et c'est la clique la plus forte qui l'emporte - ou, dans d'autres cas, les moins menaçants».

Elle conclut ainsi: «Le milieu de l'humour est bien gentil, mais de toute façon, ceux qui me font vivre, ce n'est pas eux, c'est le public».

Avez-vous trouvé son comportement étrange, dimanche passé?