Magalie Lépine-Blondeau dévoile de la peau dans un nouveau shooting photo et elle est rayonnante

Elle est magnifique!

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Magalie Lépine-Blondeau a fait plaisir à ses fans en dévoilant le résultat d'un shooting photo auquel elle a partipcpé récemment avec la photographe Malina Corpadeau. Et le résultat est tout simplement renversant.

Voici les photos en question qui ont été publiées, mercredi, sur le compte Instagram de la styliste Sarah Hall K:

« Cette Beautée, la Sublissime @magalielb
Photo @malinacorpadean
Hair @daviddamours
Makeup @shannie.makeup
Stylisme @styledbyshk #styledbyshk »

Et voici d'autres publications faites au cours des dernières semaines sur le compte Instagram de Magalie Lépine-Blondeau:

« Il y a quelques années un homme indispensable à ma vie recevait un diagnostic de cancer de la prostate. C’est donc avec fierté que je me joins à la campagne #noeuvembre2020 de @procureqc visant à nous sensibiliser et à soutenir la recherche pour prévenir, détecter et traiter ce cancer diagnostiqué chez 12 hommes par jour au Québec.
Photo prise par ma précieuse @julieperreaultphotographe très bien entourée par @kevenpoisson @m_styliste @ameliebruneaulongpre »

« À tous les finissants donc; je vous dis bravo et merci.
Votre dernière année au secondaire n’a pas été « annulée » ni oubliée, elle est historique.
Sur ce cliché j’ai 16 ans. Pour citer Réjean Ducharme, mon écrivain favori à cet âge : tout m’avale. Tout m’atteint, me chavire. Je suis mal dans ma peau. J’ai l’impression que je n’aurai jamais assez de temps pour tout vivre, pour tout goûter, pour tout apprendre, et pourtant tout m’effraie. Je suis peuplée par un million de rêves et j’ignore comment me lancer à leur poursuite. Je me sens inutile. Je ne sais si je suis davantage habitée par l’envie ou la peur d’être invisible. Je me serais sentie bien seule sans la présence de mes quelques amis de l’époque à mon flan.
Si ceci trouve écho chez certains d’entre vous sachez que rien n’est définitif.

Que si la vie dite normale s’est mise en veille il y a quelques mois, c’est peut-être justement pour nous permettre de redéfinir cette normalité, de la remodeler. Votre rite de passage vers l’âge adulte est certes un peu particulier mais il est exceptionnel et fera peut-être de vous des êtres qui le seront tout autant. Dans les prochaines années vous connaîtrez de grandes amours, de vastes chagrins, des joies immenses, vous irez voter, vous choisirez un métier; soyez exigeants, vous êtes en droit de tout espérer de la vie, de l’avenir. Nous avons besoin de vous. 

De vos valeurs, de vos espoirs, de vos écorchures, de votre altruisme, de votre fraîcheur, de votre colère, de votre bienveillance pour façonner des lendemains plus propres, plus sûrs, plus justes. Pour que nos possibilités et nos droits ne soient pas définis par la situation économique de nos parents, par nos origines, par notre sexe, par notre orientation sexuelle, par la couleur de notre peau. On peut respecter les règles du vivre-ensemble en étant dissident de l’intérieur, insoumis; sans être conformiste. Si vous vous sentez seuls, désorientés ou en détresse, tendez la main. Appeler à l’aide est une force.

On peut s’aimer autant à deux mètres; faut juste s’aimer mieux pis un peu plus fort pour que ça se rende. »

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Instagram styledbyshk · Crédit Photo: Tout le monde en parle