Lucie Laurier fêtera Noël et critique un internaute qui ne célébrera pas les Fêtes en famille

Elle critique ceux qui comptent ne pas se réunir à Noël.

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Alors qu'elle se faisait discrète depuis un certain temps, Lucie Laurier fait de nouveau parler d'elle à cause de ses positions sur la crise de la COVID-19. 

Si le gouvernement du Québec a autorisé les rassemblements d'un maximum de dix personnes pour deux soirs entre les 24 et 27 décembre, il a également spécifié qu'il fallait s'isoler durant une semaine avant et après avoir festoyé afin de limiter le risque d'éclosion en janvier. Cela veut dire que des milliers de Québécois, qu'ils soient étudiants, professionnels de la santé, employés de commerces, et autres, ne pourront se rassembler pour le temps des Fêtes. 

Fidèle à elle-même, Lucie Laurier a critiqué un ex-préposé aux bénéficiaires, Jean Bottari, qui a souligné que le nombre de cas était en hausse au Québec.

« 1480 nouveaux cas de COVID-19 et 37 décès depuis hier. Mais fêtons Noël ! », avait-il écrit sur Twitter de manière ironique.

Ce à quoi Lucie Laurier s'est empressée de répondre : « Clairement vous cherchiez une excuse pour ne pas voir votre famille. Vous l'avez ! Grand bien vous fasse ! Que Netflix et le Bye Bye vous réconfortent. D'autres nourrissent leur âme au contact des autres et chérissent les moments ensemble. Que la vie est belle ! Joyeux Noël ! »

Jean Bottari souligne alors le travail du personnel de la santé et le décès de milliers de Québécois en raison du nouveau coronavirus. 

« Lucie, je pense plutôt aux milliers de personnes qui tiennent le Réseau de la santé à bout de bras depuis mars. Par respect pour eux et en souvenir de ma mère qui en est morte. Joyeux Noël à vous aussi! ».

Mais l'artiste a également répliqué de nouveau en accusant Jean Bottari de faire de la « propagande ». Elle lui suggère également de prendre ses « vitamines ». 

« Cessez votre propagande. Le système de santé est à bout de souffle? On coupé volontairement dans les effectifs et l'on refuse de soigner les gens. Vous voulez que l'on parle de nos morts? J'en ai aussi, ils ne vous touchent pas. Prenez vos vitamines et vivez », affirme-t-elle. 

Au cours des derniers mois, Lucie Laurier avait semé la controverse, non seulement en raison de ses prises de position conspirationnistes, mais également en émettant des critiques tranchées envers plusieurs personnalités québécoises qui avaient décidé de suivre les consignes sanitaires. 

Elle avait notamment traité l'humoriste Rachid Badouri de « mouton » sur Twitter. « Ce qui est pratique avec notre Rachid c'est qu'il est déjà chauve, on aura pas besoin de le tondre », avait-elle écrit, attaquant au passage son apparence physique. Elle sous-entend ainsi que l'humoriste est un « mouton » qui suit les consignes du gouvernement. 

Lucie Laurier s'était également attaquée à Rosalie Taillefer-Simard après que cette dernière eut lancé une collection de masques adaptés aux personnes malentendantes avec Jean Airoldi. 

Elle avait également écorché Ariane Moffatt après sa participation au spectacle de la Saint-Jean-Baptiste.

« Quand je lis ce texte d'Ariane Moffat sur Instagram, je me demande; qu'est-ce que c'est ce rite de "renouveau" monde? Rite? Renouveau monde? Qu'est-ce c'est que ce nouveau langage ? En quoi ce monde est plus vrai maintenant? On ne se touche plus, on porte des masques, on est entouré de plastique? On dénonce les voisins. On censure des paroles de chansons. Puis bien sûr, pas de public! Pas de public. Pas de drapeau. Il est là le progrès. Cachez moi ces Québécois racistes, arriérés, vulgaires. Cachez cette plèbe qui nous fait honte. En quoi ce monde est plus "connecté" ? Qu'est-ce qui t'empêchait d'être vraie avant? Il fallait que des personnes âgées qu'on considère passées date meurent pour que ton monde plus vrai arrive? Des gens m'envoient leurs lettres de licenciements, des drames hallucinants sont en train d'être vécus. Et que dire de l'avenir? Je pense que plusieurs artistes mainstream auraient besoins d'une dose d'un monde plus vrai en effet. Faire la leçon sur un monde vrai? C'est honteux. C'est indigeste ce qu'on nous sert », a-t-elle écrit. 

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Twitter · Crédit Photo: Facebook