Louis Morissette dénonce une situation qu'il juge inacceptable, après son soutien envers les autistes

Une situation qu'il juge inacceptable

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
99 99 Partages

Louis Morissette et Véronique Cloutier savent bien mettre leur renommée et leur succès au service de la communauté et ils l'ont prouvé une fois de plus cette semaine, alors que la Fondation Véro et Louis a fait l'annonce de l'ouverture du premier regroupement de maisons pouvant accueillir jusqu'à 20 adultes autistes, prévue en décembre 2019. Le geste a été salué un peu partout à travers la province et ils ont été nombreux à applaudir les deux stars pour leur implication et leur dévouement envers cette cause extrêmement importante.

Les médias d'un peu partout au Québec ont relayé la nouvelle qui a eu une belle portée, autant dans les médias traditionnels que sur les médias sociaux. Mais il y avait un grand absent et Louis Morissette ne s'est pas gêné pour dénoncer l'éléphant dans la pièce: tous les médias avaient été conviés à l'annonce, mais aucun représentant de l'empire Québécor n'a été envoyer pour couvrir l'événement.

Voici ce que Louis Morissette a publié sur son compte Twitter, jeudi, au lendemain de l'annonce faite la Fondation Véro et Louis:

«Je rêve du jour où les médias de Quebecor vont couvrir les nouvelles de notre Fondation et notre engagement pour les personnes autistes avec la même intensité que des dossiers comme le pacte. AUCUN représentant hier.»

Bien sûr, on sait que Québécor prône la convergence et couvre en priorité tout ce qui touche les artistes qui ont un lien d'affaires avec Québécor. Et ça, Louis Morissette le comprend très bien. 

Un internaute lui a d'ailleurs rappelé que ce n'était pas l'amour entre Québécor et le couple Véro/Louis et qu'il ne devait pas s'étonner que l'empire médiatique ne couvre pas ses annonces.

«Quand on se met Quebecor à dos, on en paye le prix! C’est plate mais c’est comme ça!»

Ce à quoi il a répondu:

«Pour mes projets (télé, mag, spectacles), j’assume. Mais quand vient le temps d’aider les familles qui vivent avec le TSA, je trouve que c’est « petit ».

Pour en apprendre plus sur le projet de la Fondation Véro et Louis, voici une entrevue réalisée par le couple avec la journaliste et chef d'antenne Anne-Marie Dussault, sur les ondes de Radio-Canada:

Et voici quelques publications tirées des médias sociaux au sujet du projet:

«Hier, la Fondation Véro et Louis dévoilait les premières images de la maison Véro & Louis qui sera à Varennes ?

Le CISSS de la Montérégie-Ouest est un partenaire important dans le projet.

?️ Quelques mots sur le projet par notre président-directeur général, Yves Masse ? ? ?»

«?Aujourd'hui est une grande journée pour la Fondation Véro & Louis !

On dévoilait devant nos partenaires et journalistes, à l'Espace LOV, les images de la première maison Véro & Louis qui sera à Varennes ! ? Pouvant accueillir jusqu'à 20 personnes, la maison a été conçue pour répondre aux besoins sensoriels uniques des adultes avec un TSA. Une attention particulière a donc été portée à la lumière, à la température, à l’acoustique et aux matériaux.

Bien plus qu’une maison, la conception a été confiée à la firme d’architecture ATELIER TAG qui, afin de réaliser un projet répondant aux nombreux critères très spécifiques, a analysé minutieusement, avec l’aide d’une équipe de l’Université de Montréal, différents types de projets à travers le monde qui répondent à des besoins similaires.

Nous sommes très fiers du résultat ! C'est beau ?  Qu'en pensez-vous ?»

Partager sur Facebook
99 99 Partages

Source: Twitter
Crédit Photo: Facebook