Le retour d’Hubert Lenoir provoque de nombreux commentaires haineux et homophobes

Tous les détails à l'intérieur

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

C’est une situation des plus déplorables qu’on a vue sur les médias sociaux depuis hier. Alors que le chanteur Hubert Lenoir annonçait son retour par le biais d’une vidéo, de nombreux internautes ont cru bon commenter des propos haineux et homophobes à son encontre. 

De nombreux sites d’actualité ont partagé la nouvelle et le phénomène s’est retrouvé sous chacune des publications qui annonçaient le retour du chanteur. Si tout le monde a le droit à ses goûts musicaux, la ligne a été de trop nombreuses fois franchie avec les propos haineux ou encore homophobes. 

De nombreux internautes ont été jusqu’à se moquer du look androgyne de l’artiste en utilisant des pronoms féminins pour s’adresser à lui. Plusieurs commentaires haineux contre son retour ont aussi été laissés sous ces publications, en comparant la situation avec la pandémie de COVID-19.

Voici quelques commentaires que nous avons pu trouver sous les différentes publications, tous médias confondus. Attention, ces commentaires sont particulièrement violents.

« Je ne l'avais pas reconnu je croyait que c'était une autre influenceuse queer non-binaire sortie de nowhere »

« J'pensais qu'ont c'était débarrasser d'lui p'tit criss de pas bon. Ou débarrasser d’elle. »

« cest une belle femme quand meme »

« Bon un autre virus en 2021… »

« On a pas assez eu catastrophes naturelle... on se calme …»

« C,est un méchant virus ...pire que la covid...je ne sais pas s,il y'a un vaccin anti LENOIR. »

« Madame Lenoir va nous jouer de la belle musique »

« Putain il est laite en criss lui »

« Pour ca je feel pas depuis a matin, j’me demandais lolll »

Ces commentaires n’ont pas leur place sur les médias sociaux. Si les internautes n’aiment pas un artiste pour des raisons de goûts musicaux, c’est un droit. Mais insulter les autres, les ridiculiser parce qu’ils ne sont « pas assez masculin / trop féminin », s’en prendre personnellement à eux, ce n’est pas permis. 

Ces propos haineux et homophobes ne devraient pas être publiés et doivent être dénoncés. L’intimidation sur les médias sociaux doit cesser, car ce n’est pas la liberté d’expression.

On l'a écrit plusieurs fois ces derniers mois, mais on le répète: c'est désolant de constater à quel point la haine, les insultes et les menaces sont devenues trop régulières sur les médias sociaux. C'est pourquoi nous continuerons de bannir sans préavis toute personne qui émettra des propos haineux ou des insultes sur notre page Facebook.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Facebook · Crédit Photo: Facebook - Ici Musique