Le pianiste André Gagnon est décédé

Toutes nos condoléances à ses proches

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Le pianiste québécois André Gagnon est décédé jeudi, ont rapporté plusieurs médias. Il était âgé de 84 ans. 

Selon la maison de disque Audiogram, il était entouré de sa famille. L'artiste a succombé à la maladie à corps de Lewy.

François Legault l'a qualifié de « grand pianiste » qui a rendu son art accessible et s'est dit triste d'apprendre la nouvelle, alors qu'il était en direct de son point de presse sur la COVID-19. 

 « La maladie à corps de Lewy est une forme de trouble neurocognitif caractérisée par des dépôts anormaux d’une protéine, l’alpha-synucléine. Ces dépôts se forment à l’intérieur des cellules nerveuses du cerveau », selon le site web d'Alzheimer Canada. 

Il avait d'abord commencé sa carrière en accompagnant des artistes tels que Clémence Desrochers, Claude Léveillée et George Moustaki. 

Au cours de sa longue carrière, il a enregistré une cinquantaine de disques qui lui ont valu de nombreux prix. Toutefois, il a également été connu à l'international grâce à ses morceaux de disco. 

Originaire de Saint-Pacôme-de-Kamouraska, il avait étudié au conservatoire de musique de Montréal. 

Plusieurs ont souligné son décès sur les réseaux sociaux, notamment le journaliste musical Philippe Renaud. 

« Audiogram annonce par communiqué le décès du compositeur et pianiste André Gagnon à l’âge de 84 ans, des suites de la Maladie à corps de Lewy », écrit celui qui travaille pour Le Devoir. 

« Décès du pianiste André Gagnon... Quel immense talent qui a rayonné partout à travers le monde! Petite, je trippais fort sur son succès disco WOW:: », a quant à elle écrit Geneviève Borne. 

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Radio-Canada · Crédit Photo: Facebook