Le comédien Sylvain Marcel passe des moments difficiles

« Je suis tanné. C’est étourdissant. C’est difficile. »

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
154 154 Partages

Le comédien Sylvain Marcel avait une triste nouvelle à annoncer lors de la première de la pièce de théâtre Bilan, au Théâtre du Nouveau Monde...

« Je suis séparé depuis juillet, après presque un an et demi », a confié l'acteur aux journalistes du Journal de Montréal présents sur place. « Je suis tanné. C’est étourdissant. C’est difficile. J’ai fait des essais et ça ne veut pas marcher. Je sais ce que je veux et je sais ce que je ne veux plus. Il faut y mettre ses limites. J’apprends à mieux me connaître », confie-t-il.

En tout cas, on ne s'inquiète pas trop qu'il y aura des prétendantes pour le sympathique acteur lorsqu'il sera prêt à s'engager de nouveau dans une relation.

Après une séparation en 2016, Sylvain avait rencontré sa nouvelle flamme sur un site de rencontre et s'était confié à ce sujet au magazine 7 Jours.

La bonne nouvelle dans tout cela, c'est que les sites de rencontre sont encore aussi efficaces aujourd'hui!

En mai dernier, le duo semblait toujours aussi en amour.

"Voici ma merveilleuse conjointe Frédérique Pichon ! Nous passerons nos vacances estivales sur notre voilier ?️?⛱️ . Pendant une semaine, nous allons sur le lac Champlain aux États-Unis. Ça fait au-dessus de dix ans que je fais du bateau et j’aime vraiment ça ?"

À noter que l'acteur est présentement très impliqué dans le projet de "pacte pour la transition" qui a beaucoup fait jaser dans les derniers jours.

En tout cas, si la vie amoureuse de Sylvain connaît le dixième du succès que le Pacte pour la transition connaît, Sylvain Marcel sera un homme comblé en 2019... :)

"Ça y est!  200K, il y a quelques minutes.

D'audace,  d'espoir,  de magnanimité,  d'intelligence, de savoir-faire, de génie, et d'amour-fou.

Voyez-vous un mouvement comparable ailleurs au Canada, vous?

Invitez vos adversaires, vos détracteurs, vos antagonistes préférés. On a besoin du grain de sel pis du 100W de toutes les femmes et de tous les hommes de bonne volonté.

Insistez.  On est capables d'adversité,  de nuances,  d'amendements honorables  et de générosités.

Au Québec, on s'en va par en avant, calvase! Pis on y va ensemble."

Partager sur Facebook
154 154 Partages

Source: Journal de Montréal
Crédit Photo: Facebook