La mère de Mathieu Baron donne une rare entrevue avec des détails croustillants sur son fils

C'est rare qu'elle s'exprime dans les médias

Monde de Stars

Alors qu'elle est la mère de l'un des hommes les plus sexys du Québec, la mère de Mathieu Baron a donné une rare entrevue aux médias, en acceptant celle du magazine 7 Jours. Elle en a profité pour faire des révélations sur son fils. 

Sylvie Sanscartier et son célèbre fils apparaissent ensemble dans l'émission 50 façons de tuer ma mère, sur Unis TV. 

« Dans le cadre de l’émission, nous avons pratiqué toutes sortes d’activités que nous n’aurions jamais eu l’occasion de faire ensemble. Ç’a été super agréable ! », explique-t-elle d'emblée au sujet de ce projet. 

Si elle et Mathieu Baron ont toujours eu une belle complicité, l'émission a permis de renforcer ce lien. « Mathieu et moi avons toujours eu une belle complicité. En revanche, je dois dire que ça sortait de l’ordinaire. Nous n’avions jamais vécu ce genre de choses avant ! », poursuit la mère du comédien. 

Elle raconte que, même si une partie de la famille de Mathieu vit en Suisse, tout le monde garde des liens tissés serrés. « tant que parents, nous souhaitons être proches de nos enfants. Mathieu et moi le sommes, comme avec tous les membres de la famille. Le père de Mathieu habite en Suisse, mais malgré tout, Mathieu est proche de ses frères et de sa sœur qui vivent là-bas. Même éloignées, les deux familles sont très liées. C’est vraiment agréable », dit-elle en ajoutant que le père de Mathieu et elle n'ont « rien forcé. Tout s’est fait naturellement ». 

Sylvie Sanscartier a également abordé l'enfance de son fils célèbre. « Je dois dire que je n’ai jamais eu de problème avec Mathieu. C’était un bon garçon. Il n’avait que quatre ans lorsque son père et moi nous sommes séparés, mais tout s’est bien déroulé. Il a pratiqué beaucoup de sports. Vers l’âge de 16 ou 17 ans, je voulais l’inscrire à l’École de l’humour. À cette époque, je pensais qu’il deviendrait humoriste plutôt que comédien... », a-t-elle raconté. 

Elle estime d'ailleurs qu'un jour, son fils bifurquera du côté de l'humour. « Je pense que l’humour fait partie de lui. Jeune, il aimait faire rire, taquiner les gens. Il était coquin. »

De son côté. Mathieu Baron ne ferme pas la porte à cette idée. « Sait-on jamais ? Je ne peux pas dire que c’est dans mes projets à court terme, mais c’est vrai que j’ai toujours aimé l’humour. J’ai été un grand fan de plusieurs humoristes. À l’époque où nous avions encore des cassettes et des DVD, j’écoutais des spectacles d’humoristes. À Noël, ma mère m’offrait toujours au moins un spectacle d’un humoriste. Ç’a toujours fait partie de ma vie... mais je ne suis pas en processus d’écriture de quoi que ce soit en ce moment », dit-il.

Lisez l'entrevue complète dans le magazine 7 Jours en cliquant sur ce lien

Articles recommandés: