La mère de Luka Rocco Magnotta brise le silence : “mon fils est un être humain merveilleux”...

Elle commente aussi le mariage de son fils...

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
1,017 1.0k Partages

La mère du tristement célèbre Luka Rocco Magnotta, reconnu coupable d'avoir tué, démembré et dispersé les membres de son amant dans un appartement de Montréal en 2012, s'est confiée à propos de sa relation avec son fils.

Son nom est Anna Yourkin. Elle est la maman de Luka Rocco Magnotta et elle vient de cosigner le livre My Son, The Killer (Mon fils, le tueur). 

Après avoir vu son fils devenir le centre d'attention du monde entier après son horrible crime en 2012, elle déballe dans ce livre tous les sentiments qu'elle a vécus depuis que sa vie a changé et qu'elle est devenue la mère d'un dangereux criminel connu internationalement.

Malgré la mort atroce qu'il a infligée à l’étudiant chinois Lin Jun, 33 ans, Anna Yourkin refuse de renier son fils ou de lui tourner le dos.

Dans une entrevue récemment accordée à la radio 640 de Global News, elle se confie à propos de son fils de 36 ans: 

«J’ai accepté le fait que mon fils avait été accusé et reconnu coupable de meurtre au 1er degré. Mais les conséquences sont très difficiles à gérer». 

«La personne que mon fils est et a toujours été pour moi, c’est un être humain merveilleux», a-t-elle dit. «J’ai accepté le fait que mon fils avait été accusé et reconnu coupable de meurtre au 1er degré. Mais les conséquences sont très difficiles à gérer». 

À propos du mariage récent de son fils, avec un autre détenu, elle a dit:

"Pour moi ça ne changeait rien que le mariage soit célébré en prison, pour moi c'était simplement un jour important dans la vie de mon enfant, un jour que toutes les mères rêvent de voir arriver. On espère toujours que nos enfants trouvent l'amour et le bonheur et mon fils l'a fait." -Anna Yourkin

Lors de son procès en 2014, le jury n’avait pas cru à la thèse de "non-responsabilité criminelle" proposée par la défense et c'est tant mieux puisque dans le livre, Luka Rocco Magnotta dit lui-même qu'il n'était pas en accord avec cette défense. 

"Je ne suis pas fou. Je ne l'ai jamais été. Je ne prends même pas de médication en prison. J'aurais préféré raconter la vraie histoire au juge plutôt que de plaider la folie." -Luka Rocco Magnotta

Dans le livre, la maman de Luka Rocco Magnotta semble laisser entendre que ses relations avec des hommes violents au fil des années auraient pu jouer un rôle dans la terrible histoire de son fils...

Partager sur Facebook
1,017 1.0k Partages

Source: The Hamilton Spectator
Crédit Photo: Radio-Canada