La mère de Lara Fabian est décédée

La chanteuse partage un message bouleversant

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
5,367 5.4k Partages

La célèbre chanteuse et coach de La Voix Lara Fabian a partagé il y a quelques heures à peine un message bouleversant sur sa page Facebook. Sa mère Luisa Crokaert, née Maria Luisa Serio, s'est éteinte dans la nuit de vendredi à samedi. Elle était atteinte d'une maladie dégénérative très grave qui serait comme un mélange entre l'alzheimer et le parkinson, avec des hallucinations. Lara Fabian avait d'ailleurs abordé le sujet en février dernier, sur le plateau de Ça finit bien la semaine.

 « Ma mère a la démence à corps de Lewy, qui est une maladie neurodégénérative très très grave. Si aujourd’hui j’en parle avec beaucoup de simplicité, c’est parce que je me suis rendu compte que je ne suis pas la seule fille, soeur, mère, épouse, à vivre ça. Et que bien souvent on a besoin d’en parler sans le tabou qu’est cette maladie qui est un mélange – je vais vulgariser très fort – entre l’alzheimer et le parkinson avec des hallucinations. » expliquait-elle alors. 

La démence à corps de Lewy est une maladie rare qui cause entre autres un déficit cognitif progressif, mais également des hallucinations visuelles complexes récurrentes, des troubles de sommeil, de la dépression et des délires. Étant donné la nature terrifiante de sa maladie, Luisa est probablement partie vers un monde meilleur

Lara Fabian a partagé un long message sur sa page Facebook, rapportant 

« Nous avons un lien fort, et dans ce lien, un partage qui nous rend unique....je sens en mon être que je me dois de vous dire ce moment de ma vie, qui est sans nul doute, le plus douloureux de tous ceux que j ai vécu à ce jour.

Si je vous le partage, c’est parce que je ne voudrais pas que les choses soient dites autrement qu’avec dignité. Alors, sans distorsion, je vous écris, à partir de mon cœur brisé ....

Ma maman vient de nous quitter. Son âme est venue me serrer dans ses bras une dernière fois cette nuit.

Voici la sagesse ancienne qu’elle m’a susurrée ....

« Lara ,

Ne reste pas là à pleurer devant ma tombe je n’y suis pas, je n’y dors pas… Je suis le vent qui souffle dans les arbres Je suis le scintillement du diamant sur la neige Je suis la lumière du soleil sur le grain mûr Je suis la douce pluie d’automne quand tu t’éveilles dans le calme du matin Je suis l’envol de ces oiseaux silencieux qui tournoient dans le ciel. Alors ne reste pas là à te lamenter devant ma tombe, je n’y suis pas, je ne suis pas morte ! Pourquoi serais-je hors de ta vie simplement parce que je suis hors de ta vue ? La mort tu sais, ce n’est rien du tout. Je suis juste passée de l’autre côté. Je suis moi et tu es toi. Quelque soit ce que nous étions l’une pour l’autre avant, nous le resterons toujours. Pour parler de moi, utilise le prénom avec lequel tu m’as toujours appelée. Parle de moi simplement comme tu l’as toujours fait. Ne change pas de ton, ne prends pas un air grave et triste. Ris comme avant aux blagues qu’ensemble nous apprécions tant. Joue, souris, pense à moi, vis pour moi et avec moi. Laisse mon prénom être le chant réconfortant qu’il a toujours été.  Prononce-le avec simplicité et naturel, sans aucune marque de regret. La vie signifie tout ce qu’elle a toujours signifié. Tout est toujours pareil, elle continue, le fil n’est pas rompu. Qu’est-ce que la mort sinon un passage ? Relativise et laisse couler toutes les agressions de la vie, pense et parle toujours de moi autour de toi et tu verras, Tout ira bien. Tu sais, je t’entends, je ne suis pas loin, je suis là, juste de l’autre coté... »

Ce texte qui m’apporte grand réconfort m’a été envoyé par ma meilleure amie Nathalie, et écrit par une personne qui a souhaité rester anonyme. »

Partager sur Facebook
5,367 5.4k Partages

Source: Facebook
Crédit Photo: Facebook