La grimpeuse d'Extinction Rebellion était payée par un syndicat pendant qu'elle travaillait pour QS

De nouvelles révélations...

Monde de Stars
La grimpeuse d'Extinction Rebellion était payée par un syndicat pendant qu'elle travaillait pour QS

Le moins que l'on puisse dire c'est que Chantal Poulin a réussi à faire parler d'elle, depuis 10 jours. Le 8 octobre dernier, elle faisait partie des activistes du groupe Extinction Rebellion qui ont grimpé dans la structure du pont Jacques Cartier, créant un trafic monstre en pleine heure de pointe, à Montréal. Quelques jours plus tard, elle était sur le plateau de Tout le monde en parle pour expliquer le coup d'éclat et répondre aux questions de Guy A. Lepage.

Son passage au talk-show dominical de Radio-Canada a été très remarqué et a généré de très nombreux commentaires de la part de téléspectateurs outrés qu'on donne une tribune à des personnes qui ont décidé sciemment de ne pas respecter la loi. Et leur entrevue a été marquée par une intervention spontanée d'une femme assise dans l'assistance qui a harangué furieusement Chantal Poulin en lui demandant si elle aurait posé le même geste si sa mère avait été malade et prise dans le trafic, en route vers l'hôpital.

À LIRE ÉGALEMENT:

Maripier Morin a relevé un grand défi en posant complètement nue «Je n'aime pas mes seins»

Jeff Fillion critique fortement l'entourage de Céline «Jamais si René Angélil est vivant elle est sur la scène en ce moment»

À VOIR: Immense moment de malaise à TLMEP pendant l'entrevue d'Extinction Rebellion

Le public est furieux après le passage d'Extinction Rebellion à TLMEP

10 photos très coquines de Claudie, la candidate exhibitionniste d'Occupation Double Afrique du Sud

***

Vendredi, on apprend sur le site de TVA Nouvelles que Chantal Poulin était payée par un syndicat alors qu'elle travaillait à temps plein pour Québec solidaire, pendant la campagne électorale provinciale de 2018. L'enseignante de profession a en effet travaillé comme directrice de la campagne d'Alexandre Leduc, député d'Hochelaga-Maisonneuve.

TVA Nouvelles rapporte que pendant la campagne, elle était toujours rémunérée par le Syndicat de l'enseignement de la Pointe de l'Île. 

On vous suggère fortement de lire le texte en intégralité sur le site de TVA Nouvelles pour tous les détails.