L'humoriste Jean-François Mercier ne veut pas de «coincés du cul» à son nouveau spectacle

Une campagne promotionnelle très particulière

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
26 26 Partages

On le sait, l'humoriste Jean-François Mercier n'a pas la langue dans sa poche. En fait, au départ il s'était fait connaître avec son personnage de gars frustré et cela apparaît encore un peu dans son humour actuel. 

Même si Jean-François Mercier est diplômé en actuariat et en mathématiques, on l’appelle « le gros cave! » Abonné à la controverse, il a coécrit Les Bougon et a été candidat aux élections, même s’il ne vote pas. À ce sujet, il a mentionné en 2017 être un peu à bout que les gens l'appellent le gros cave. 

Il avait déclaré, lors d'un entrevue:«Quand j’ai appelé mon show, « Le gros du show cave », je pensais que le monde pognerait le second degré là-dedans. Honnêtement, je suis tanné de marcher dans la rue et de me faire appeler le gros cave. Ça a fait son temps... Mais, honnêtement, je pense que si je n’avais pas fait ça, je n’aurais pas de carrière aujourd’hui.»

Parlant de spectacle, Jean-François a lancé le 28 septembre les premiers balbutiements de la campagne promotionnelle de son prochain spectacle. Il a commencé par changer de photo de profil, afin de susciter la curiosité des internautes.

Puis, il y a neuf heures, il changeait sa photo de couverture.

«Prêt, pas prêt, j'y vais...»

Finalement, il y a deux heures, il la changeait à nouveau, pour une bannière plus professionnelle. On peut y lire «Jean-François Mercier - En cachette»

Au même moment, il a partagé une vidéo sombre afin d'annoncer qu'il créait un groupe Facebook privé.

Dans la vidéo, il explique que comme Robert Lepage s'est fait censurer, il voulait s'assurer d'adresser son humour au bon public. Il n'a pas envie de se faire censurer. Il crée donc un groupe Facebook où les gens qui aiment son humour pourront aller et aussi se procurer des billets. Le groupe est réservé à ceux qui ne sont pas coincés du cul. Ceux qui le sont, sont gentiment priés de «décalisser», pour reprendre ses paroles. Il mentionne aussi que ceux qui sont offensés par le sacre précédent, peuvent aussi «décalisser». Il veut des gens qui sont trippants et qui sont en mesure de faire la différence entre une blague et une opinion. 

C'est la raison du nom de son spectacle «En cachette».

Vous pouvez vous joindre à son groupe : facebook.com/groups/Mercier.encachette

Partager sur Facebook
26 26 Partages

Source: FB Jean-François Mercier
Crédit Photo: Nord-Côtier