L'humoriste Billy Tellier a été atteint par le cancer

Quelle saleté de maladie!

Monde de Stars
L'humoriste Billy Tellier a été atteint par le cancer

C'était soir de première pour l'humoriste Billy Tellier qui présentait son tout nouveau spectacle «Hypocrite(s)», au cours des derniers jours. Et si le one-man show a été très bien reçu par les critiques, c'est une révélation faite pendant le spectacle qui retient particulièrement l'attention. L'homme de 37 ans révèle en effet pour la première fois qu'il a été atteint du cancer de la glande thyroïde en 2017.

S'il a décidé d'en parler, c'est que la maladie a rapidement été détectée et enrayée et qu'il voulait que le public sache qu'être atteint du cancer, dans certains cas, ce n'est pas une tragédie.

En entrevue avec le Journal de Montréal, l'humoriste a affirmé:

À LIRE ÉGALEMENT:

Véronique Cloutier fait tourner toutes les têtes avec sa nouvelle coupe de cheveux

10 photos sexy de Trudy, la candidate d'Occupation Double dont tout le monde parle

À VOIR: Maripier Morin les yeux pleins d'eau lorsqu'elle parle de Brandon Prust à TLMEP

Maripier Morin a relevé un grand défi en posant nue «Je n'aime pas mes seins»

***

«Je ne suis pas un porte-étendard. C’est pour ça que je l’ai gardé pour mon "show". Je ne veux pas avoir l’air du gars qui s’approprie ce cancer-là pour dire à quel point j’ai souffert. Je voulais prendre le sujet et avoir du "fun". Je ne pense pas sortir un livre!»

«C’était très petit. Il n’y a pas eu de chimio, il n’y a pas eu de pilules. Ç’a été très rapide, parce que le chirurgien avait des dates à ce moment-là. Ç’a été un mois très intense, pendant lequel j’avais le cancer, puis, paf! Je n’avais plus le cancer, plus rien. »

«C’est pour ça qu’après, je me sentais mal d’en parler. Oui, ça peut être un cancer très grave s’il n’est pas pris à temps, mais moi, j’ai eu la chance que ça soit traité à temps. Tu as le cancer, tu vis les émotions en montagnes russes, puis, ça se termine, et tu te dis simplement : "OK, c’était ça". »

«Oui, je savais qu’on pouvait guérir du cancer, mais je ne savais pas que ça pouvait être aussi simple. J’ai des brosses qui ont été plus longues à soigner que ça!», ajoute-t-il à la blague.

«Je ne veux pas que ça me définisse. C’est juste une petite étape dans ma vie. C’était important pour moi de montrer l’autre côté du cancer, quand ça se passe bien et que ça ne change pas ta vie. Je trouvais intéressant d’aller jouer là-dedans.»