L'astrophysicien Stephen Hawking est décédé à l'âge de 76 ans

C'est si triste!

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
55 55 Partages

Stephen Hawking, bien connu pour ses travaux scientifiques, est décédé hier à l'âge de 76 ans, à Cambridge, en Angleterre.

L'homme atteint de la sclérose latérale amyotrophique depuis ses 21 ans avait survécu jusqu'à aujourd'hui, malgré l'espérance de vie habituelle qui varie entre un et deux ans pour les personnes atteintes de cette maladie. 

L'agence Reuters rapporte que les enfants du scientifique ont déclaré « Il nous manquera pour toujours ». 

« Il a déjà dit que l'univers n'en vaudrait pas la peine s'il n'abritait pas les gens qu'on aime », ont poursuivi ses enfants, Lucy, Robert et Tim. 

« C'était un grand scientifique et un homme extraordinaire dont les travaux et l'héritage se perpétueront pendant de nombreuses années », ont-ils conclu.

C'est en 1962 qu'il avait reçu le sombre diagnostic de la maladie, ce qui ne l'a pas empêché de se marier deux fois et d'avoir trois enfants, malgré le fait qu'il ait vécu la plus grande partie de sa vie en fauteuil roulant.

Au fil de ses travaux, il tentait de poursuivre les recherches d'Albert Einstein en voulant démystifier les fondements de l'univers. Il a notamment fait d'importantes découvertes au sujet des trous noirs en plus de publier de nombreux livres traduits dans des dizaines de langues. 

«La Sclérose Latérale Amyotrophique (SLA) est une maladie létale neuromusculaire qui peut affecter tous les groupes musculaires autres que les muscles autonomes. Un patient atteint de SLA décède en moyenne 33 mois après le diagnostic en raison de la paralysie des muscles respiratoires et de la déglutition », rapporte le site web de la SLA. 

Bien connu également dans la culture populaire, Stephen Hawking avait notamment fait l'objet d'un personnage en apparaissant dans un épisode de la série Les Simpson, et également à The Big Bang Theory.

Il a également tenu son propre rôle dans un épisode de Star Trek, où il jouait une partie de poker avec Isaac Newton et Albert Einstein. 

« Sa mort laisse un vide intellectuel. Mais ce n'est pas du vide, voyez-le plutôt comme une sorte d'énergie imprégnant l'espace temps, qui défie la mesure », a déclaré l'astrophysicien américain Neil deGrasse Tyson à son sujet. 

Nous souhaitons toutes nos condoléances à tous ses proches!

Partager sur Facebook
55 55 Partages

Source: Radio-Canada · Crédit Photo: Flickr