L'animateur radio Ron Fournier fait de nouvelles révélations bouleversantes sur son cancer

Bouleversant!

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
2 2 Partages

Le nouvelle est tombée comme une tonne de briques au cours des derniers jours: le populaire animateur radio Ron Fournier a reçu un diagnostic de cancer de la prostate il y a quelques mois. C'est au micro de son bon ami Paul Arcand, sur les ondes du 98,5 FM que Fournier a brisé le silence sur ses problèmes de santé.

«Je suis content que tu me permettes d'en parler ce matin, parce que c'est bien d'en parler et peut-être que en en parlant comme ça ça peut aider un homme dans son véhicule actuellement qui est à l'écoute et qui s'en va au travail à se dire que ça peut lui arriver à lui aussi. Au moment du diagnostic, je me disais «Pourquoi moi?» Mais en fait, pourquoi pas? Il n'y a aucun symptôme. Tu fais tes tests médicaux normaux, ils te disent que tel indicateur est élevé, tu vas en faire un autre un mois plus tard, là ils te disent qu'il y a un danger et que pour ne pas prendre de chance tu vas aller passer une biopsie et le résultat c'est: Ron, t'as des cellules cancéreuses. Tu as le cancer de la prostate. 

Une entrevue touchante à écouter en intégralité grâce à nos amis de radioEGO:

Du jour au lendemain, ta vie bascule un petit peu. Pas seulement la tienne. Celle de Chantal mon épouse, aussi. Elle a été d'une aide et d'un secours incroyable. Et là tu te demandes comment tu réagis là dedans. Si t'es une personne publique tu te dis que tu vas être discret parce que tu ne veux pas créer de vagues. Un moment donné les mois passent, les résultats viennent, tu passes à travers l'enfer pendant six à huit mois, tu n'arrêtes pas de travailler parce que tu te dis que si tu arrêtes de travailler ça va être difficile. Alors tu continues, tu bûches, tu travailles, tu passes à travers. 

La chose importante ce matin c'est de dire aux hommes faites don vos tests. Vous regardez votre cholestérol et le diabète, faites la même chose pour la prostate. Malheureusement, pour les femmes c'est le cancer du sein et pour les hommes c'est le cancer de la prostate.»

C'est alors que Paul Arcand a demandé comment Fournier avait vécu le diagnostic.

«Ça ébranle. Ça déstabilise. Et surtout à mon âge, tu te demandes: «je fais quoi maintenant?» Tu continues de travailler ou tu profites de la vie? Mais pour moi profiter de la vie c'est continuer de travailler. Avec l'appui de mon épouse Chantal on a décidé que je continuais de travailler. J'ai du fun à faire ça. C'est agréable. C'est là que je me sens vivant.»

Et comment ça va actuellement?

«Ça va bien. Je suis libéré d'en parler. Ce qui a été le plus difficile c'est de garder ça. Pour moi, pour mes proches, mais ce n'est pas tout le monde qui le savait. Je pense que c'était une erreur. J'aurais dû sortir publiquement plus rapidement. Je ne voulais pas que les gens vivent ça. Et j'ai eu des excellents résultats il y a quatre mois et voilà ce que je dévoile ce matin: la bonne nouvelle!»

On envoie toutes nos meilleures pensées à Ron Fournier et à sa famille.

Partager sur Facebook
2 2 Partages

Source: RadioEGO · Crédit Photo: Facebook