Nouvelles : Kevin Parent au coeur d'une inquiétante histoire de harcèlement
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Kevin Parent au coeur d'une inquiétante histoire de harcèlement

Une histoire inquiétante

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
387 387 Partages

Une femme est accusée de harcèlement envers le chanteur Kevin Parent et elle subira sous peu un procès pour les accusations qui sont portées contre elle. Il s'agit de Renée Toupin qui est accusée d'avoir harcelée le chanteur à plusieurs reprises et sur plusieurs années. C'est entre 2015 et 2017 que les faits reprochées ont été commis.

Selon les informations de la cour, Renée Toupin aurait profité de spectacles de Kevin Parent pour le harceler et s'en approcher de trop près. C'est lors de spectacles tenus le 24 juin 2015 à Val-Bélair, le 31 juillet 2016 à Carleton, le 10 février 2017 à Shawinigan et le 14 juillet 2017 à Joliette.

L'accusée a renoncé à la tenue d'une enquête préliminaire. À la suite de la divulgation de la preuve retenue contre elle, l'avocat de madame Toupin, Me Bertrand Jacob, a annoncé qu'il renonçait à la tenue d'une enquête préliminaire et elle sera citée à subir son procès.

La suspecte n'en est pas à ses premiers démêlés avec la justice, elle qui est visiblement complètement obsédée par le chanteur. Elle a le prénom de «Kevin» tatoué dans le cou, et elle a commencé à le pourchasser en 2004. Elle était entrée par effraction chez Kevin Parent en plein milieu de la nuit pendant qu'elle dormait pour lui déclarer son amour. Elle avait récidivé en 2007. Kevin Parent avait alors réussi à la chasser après qu'elle ait promis de quitter la région. Pourtant, dans les jours suivants, la femme avait tenté d'entrer en contact avec lui à deux reprises à la Marina de Carleton sur Mer.

C'est à ce moment que Kevin Parent avait décidé de porter plainte à la Sûreté du Québec et la femme avait finalement été arrêtée à Trois-Rivières. 

Suite à un examen psychiatrique, elle avait été déclarée non criminellement responsable et son cas avait été soumis au Tribunal administratif du Québec. 

Elle a continué de la harceler en se présentant à presque tous ses spectacles, à travers le Québec. Elle s'est déjà présentée aux gens comme étant la conjointe de Kevin Parent et elle a envoyé une rose noire.

En 2014, le tribunal lui avait ordonné de rester loin du chanteur pendant une année.

Partager sur Facebook
387 387 Partages

Source: Le Nouvelliste
Crédit Photo: Facebook