Katherine Levac sort publiquement pour dire ce qu'elle pense de Gilbert Rozon

Tous les détails à l'intérieur

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Katherine Levac s'apprête à vivre l'un des plus gros défis de sa carrière professionnelle, elle qui sera à la barre de L'amour est dans le pré qui débute sur les ondes de Noovo, dès jeudi soir. L'humoriste prend la relève de Marie-Ève Janvier qui était l'animatrice de l'excellente télé-réalité depuis sa première saison. Grande fan de l'émission et ayant elle-même grandi sur une ferme, la jeune femme était la candidate toute désignée pour le poste.

En entrevue avec La Presse, l'humoriste et animatrice s'est confiée sur plusieurs sujets, dont la vague de dénonciations qui a déferlé sur le Québec l'été dernier, et la saga Gilbert Rozon qui a été acquitté des chefs d'accusation de viol et d'attentat à la pudeur qui avaient été portés contre lui.

Voici quelques extraits de l'entrevue que l'on vous suggère de lire en intégralité sur le site de La Presse:

« Je me suis rendu compte que le fait qu’on m’avertisse de ne jamais me retrouver seule dans une loge avec Gilbert Rozon, puis de le rencontrer pour la première fois et de me dire ‟ce monsieur me fait super peur, mais c’est normal, c’est ça la vie”... ben ce n’était pas normal. Voyons, c’est inacceptable ! »

Elle a également commenté les agissements de certains de ses collègues artistes avec qui elle a déjà vécu des malaises dans les loges, avant ou après des spectacles:

« Je ne pensais pas que c’était ma faute, mais je pensais que c’était normal. Maintenant, je vais demander qu’on me laisse seule. On dirait que ma voix a un poids, qu’elle est soutenue par ce mouvement. »

Et si elle reconnait que des gestes importants ont été posés pour se dissocier des artistes dont les comportements ont été dénoncés l'été dernier, elle soulève quand même le côté « trop peu trop tard » de la chose.

« Les boîtes, les agents, ils ont eu la dissociation facile. Évidemment que ce n’est pas leur faute, les agissements de leurs artistes, mais quand tu vois que ton artiste va mal, qu’il consomme, qu’il a une réputation pas d’allure et que ça ne te dérange même pas, mais que tu te sauves en courant quand ça sort publiquement... Pour moi, il y a des responsabilités qui n’ont pas été prises. »

On vous laisse sur la bande-annonce de L'amour est dans le pré:

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: La Presse · Crédit Photo: Instagram Katherine Levac