Julie Snyder répond à Pierre-Karl Péladeau

La saga s'envenime...

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
1,269 1.3k Partages

Les péripéties de la saga Péladeau-Snyder sont loin d'être terminées. 

Dans la poursuite de Pierre-Karl lancée contre l'ex-conjoint de sa compagne décédée, l'homme d'affaires accuse par la bande Julie Snyder d'être de pair avec Daniel Lacombe dans un objectif commun: celui de rendre la vie du nouveau couple intolérable.

En réponse à ce dévoilement, Julie Snyder accuse à son tour son ex-mari Pierre Karl Péladeau de «harcèlement psychologique» par le biais d'une déclaration écrite transmise à La Presse.

Dans une lettre envoyée par courriel, elle affirme que ce dernier pose des gestes «qui visent à nuire à la carrière, la réputation et à l'image de Mme Snyder». Elle dénonce aussi les «dérapages juridiques incontrôlables de M. Péladeau».

Les procédures que vient d'enclencher PKP visent une poursuite de 320 000$ contre le père des enfants de Marie-Christine Couture  -qui s'est enlevé la vie le 12 octobre dernier dans sa maison - pour avoir manigancé une sorte de campagne de «vengeance sans précédent» contre cette dernière et son nouvel amant. 

PKP accuse Julie d'avoir reçu chez Productions J et par le biais de ses employés l'ordinateur personnel de Marie-Christine Couture afin de monter un dossier sur elle.

«M. Péladeau porte plusieurs graves allégations à l'encontre de Mme Snyder dont celle-ci entend bien se défendre», dit-on dans une déclaration transmise par courriel. «Ni Mme Snyder ni aucun employé de Productions J n'ont jamais eu l'ordinateur de Mme Couture en leur possession.»

«La manière dont M. Péladeau a choisi de rendre sa poursuite publique, en l'associant gratuitement à Mme Snyder est ressenti comme un geste de harcèlement supplémentaire s'ajoutant à tous ceux qui, depuis leur séparation, visent à nuire à la carrière, la réputation et à l'image de Mme Snyder. Mme Snyder considère malheureusement qu'il s'agit d'une forme de harcèlement psychologique»,

«Mme Snyder déplore que ses enfants ainsi que ceux de Mme Couture et M. Lacombe soient pris en otage par les dérapages juridiques incontrôlables de M. Péladeau.»

La Presse a tenté de rejoindre Daniel Lacombe par téléphone, mais ce dernier n'a pas voulu commenter la situation: «Je lis ce qui a été dit à la radio, à la télévision et dans les journaux de M. Péladeau». Il a ensuite dit vouloir consulter ses avocats avant de dire quoi que ce soit.

Pour plus d'informations sur la poursuite cliquez sur cette image:

Partager sur Facebook
1,269 1.3k Partages

Source: La Presse · Crédit Photo: Facebook Julie Snyder/Pierre-Karl Péladeau