Julie Snyder remet les pendules à l'heure en direct, suite au segment controversé sur la vaccination

Tous les détails ici

Monde de Stars

Julie Snyder a fait le point, mercredi soir, à la toute fin de son talk-show La semaine des 4 Julie, pour revenir sur un segment diffusé la veille qui a suscité énormément de réactions.

Dans la séquence qui a fait le tour des médias sociaux, on voit l'animatrice s'entretenir avec deux jeunes d'âge scolaire au sujet de la vaccination. La séquence a été dénoncée haut et fort par de nombreuses voix chez les opposants au passeport vaccinal et Julie Snyder a tenu à s'excuser en direct.

Voici le message qu'elle a livré à la toute fin de son émission diffusée mercredi soir:

« Avant de conclure l'émission, je tiens à m'excuser d'avoir, hier soir, demandé à deux élèves de madame Marie-Ève leur opinion à propos de la vaccination. Je n'avais pas à les exposer à cette délicate question ni à placer madame Marie-Ève que j'adore dans cette situation.

Nos enfants et leurs enseignantes et enseignants ont suffisamment de pression en ce moment sans devoir subir les réactions qu'engendrent ce sujet. Alors animer une émission quotidienne en direct ou enregistrées dans les conditions du direct comporte des risques. Je les assume, j'en prends la responsabilité et je suis vraiment désolée si ça a pu heurter. Vivement la fin de cette pandémie.

Il y a une chose sur laquelle toutes les Québécoises et tous les Québécois s'accordent, c'est qu'on a hâte de passer à un autre sujet! »

Plus tôt mercredi, Julie Snyder avait publié un message d'excuses sur les médias sociaux. Voici la publication en question:

« Mardi dernier (hier) j’ai commis une maladresse en demandant à des enfants ce qu’ils pensaient de la vaccination. Je m’excuse auprès de celles et ceux que cela a offensés. J’en suis bien désolée. XX Julie »

Pour ceux qui ne l'ont toujours pas vue, dans la séquence controversée, on voit l'animatrice interviewer deux enfants au sujet de la vaccination obligatoire.

Une séquence qui a suscité un nombre impressionnant de réactions, au Québec comme à l'international. « Est-ce que vous êtes d'accord, vous autres, avec la vaccination obligatoire? », demande l'animatrice à ses deux jeunes invités.

« Oui! » répondent-ils à l'unisson.

« Et qu'est-ce qu'on devrait faire avec les gens qui veulent pas se faire vacciner? »

« On devrait appeler la police », répond le premier.

« S'ils n'ont pas leurs vaccins, ils peuvent mettre beaucoup de personnes en danger. Alors comme le gouvernement est en train de faire en ce moment, il faut leur couper petite chose à petite, jusqu'à ce qu'ils se tannent et qu'ils se fassent vacciner. »