Jessie Nadeau d'OD Bali publie une vidéo horrible sur les menstruations

Une vidéo choc pour un message important

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Jessie Nadeau d'OD Bali est présentement à New York afin de suivre un atelier intensif de réalisation cinématographique à la prestigieuse New York Film Academy. Dans le cadre d'un projet pour l'école, elle a produit un court-métrage dont elle est la vedette et qui s'attaque à un sujet encore trop tabou à son goût. Le court-métrage s'intitule PERIOD et vous allez comprendre pourquoi.

« Tout en rouge pour vous annoncer la mise en ligne de PERIOD (lien dans ma bio) ? Ce court film réalisé dans le cadre d’un projet @newyorkfilmacademy a pour but de montrer la honte, la peur et le dégoût intériorisés face aux règles. Mettons un terme à cette stigmatisation, shall we? ❤️
⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀ ⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀
TW: Il y a un bout un peu gore... »

Voici la vidéo en question. Coeurs sensibles, s'abstenir: 

Si l'approche de Jessie Nadeau a de quoi choquer, le message qu'elle désire passer est tout de même honorable: « Nous ne devrions pas avoir peur de nos règles. Normalisons les menstruations. » Si on se fie à son choix en pharmacie, elle semble également faire la promotion des Diva Cups, une alternative de plus en plus populaire aux tampons et aux serviettes sanitaires, une solution qui se veut moins intrusive et plus respectueuse de l'environnement. 

Ce n'est pas la première fois que Jessie Nadeau utilise ses plateformes pour faire la lumière sur des sujets sensibles. Le 6 avril dernier, dans la foulée des nombreux débats sur le projet de loi 21 du gouvernement Legault, elle avait publié une longue entrevue sur YouTube afin de démystifier le port du voile, accompagnée de son amie musulmane Joanie Santos. 

« Je suis agnostique, mais je suis assez ouverte d’esprit pour avoir des conversations enrichissantes avec des gens qui vivent une réalité différente de la mienne, a écrit Jessie sur Instagram pour introduire la vidéo. Joanie a dit quelque chose qui m’a marqué en lien avec le féminisme : ''Être féministe, ce n’est pas de prôner une femme en particulier''. Cette phrase m’a aussi fait penser à la thématique de liberté qui émergeait de plusieurs pancartes de la manifestation mentionnée ci-haut : ''Bikini, leggings, voile ou burqa, c’est mon choix'' » expliquait alors Jessie sur son compte Instagram.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Hollywood PQ · Crédit Photo: Capture d'écran