Jérémy Gabriel n'avait pas tout dit à propos de Mike Ward... Voici ce qu'il avait à rajouter!

C'est loin d'être fini...

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
1,056 1.1k Partages

On croyait franchement qu'on avait fait le tour de cette histoire-là, mais tant qu'une controverse n'atterrit pas à Tout le monde en parle, rien n'est jamais vraiment fini.

Hier soir, devant plus d'un million de spectateurs attentifs, Jérémy Gabriel a non seulement bien paru, il a aussi brillamment mis en mots ce que toute cette histoire lui avait fait ressentir: 

«On ne peut pas juste parler d’une critique quand on utilise mon handicap d’une façon pour rire de moi, de dire que je devrais mourir. C’est de banaliser l’impact psychologique que ça peut avoir. (...) Je regardais ça et j’étais à terre de voir qu’il (Mike Ward) pouvait utiliser mon handicap que je n’avais pas plus de valeur qu’une autre personne, que je devais mourir, que c’était ma destinée. À 13 ans, tu vois ça; je n’avais rien pour me défendre.»

Au-delà du débat sur la liberté d'expression, on a tendance à oublier que c'est un enfant de 13 ans qui s'est vu devenir la cible des moqueries de toute la province suite au numéro de Mike Ward: 

«Si j’avais pu lui expliquer le sentiment de détresse que je vivais. Je n’avais pas la maturité pour comprendre ça. Moi, ma vie était belle. J’avais des ambitions, des buts et j’avais été élevé par une famille qui m’avait montré pendant des années à accepter mon handicap. (...) De la critique, il y en a eu. Mais d’aller aussi loin et d’aller aussi profond dans les insultes, puis ensuite mettre ça sous le prétexte de l’humour et de me dire qu’il faut que je le digère, c’était ça qui était inacceptable», conclut Jérémy Gabriel.

Une chose est sûre, et ça ne fera pas l'affaire de plusieurs: on n'a pas fini d'entendre parler de cette histoire. 

Voici, ci-dessous, la traditionnelle petite carte remise à Jérémy Gabriel par Dany Turcotte.

Partager sur Facebook
1,056 1.1k Partages

Source: Journal de Montréal · Crédit Photo: Facebook