Jeff Fillion va (encore) trop loin!

L'animateur s'emporte contre les manifestants du G7

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
106 106 Partages

Alors que Québec se prépare à recevoir le Sommet du G7 dans la splendide région de Charlevoix les 8 et 9 juin prochains, l'animateur Jeff Fillion fait encore des siennes sur les ondes de CHOI Radio X.

Jeudi dernier, l'animateur, reconnu pour ses sorties polarisantes, a tenu des propos très durs à l'endroit des personnes qui manifesteront en marge de l'événement. 

« Une des choses qu'on pourrait dire, c'est qu'on vous donne la chance de manifester pacifiquement. La minute que quelqu'un fait du grabuge, il a une balle entre les deux yeux. Il n'y en aura pas de grabuge. » S'en est suivi un long silence en studio. 

L'animateur a par la suite nuancé un peu ses propos : «J'exagère, mais faut montrer de la pogne. C'est ça que je veux dire.»

Partagé sur les plateformes de l'émission Infoman, l'extrait a généré beaucoup de réactions. 

Sur les médias sociaux, les opinions sont divisés : certains approuvent le message, alors que d'autres demandent son congédiement. 

« On parle bien sur de balles de plastique que la police utilise pour contrôler les émeutes, arrêté de capoter. Je me rappel du sommet des Amériques ici au centre-ville et nous avons eu droit au lacrymogènes, jet d'eau et balles de plastique, rien de nouveau comme méthode. »

« En plastique, en métal en mousse ou whatever, on ne vise JAMAIS entre les deux yeux à moins d'être un sniper et que le but soit de tuer. Une commotion cérébrale, c'est pas l'équivalent d'un bleu sur une cuisse.

Et la police, ce n'est pas l'armée. »

« Le cassage et le trouble public doivent être punis, mais pas de façon létale, je vous rappelles qu'on parles ici de "tirer entre les deux yeux", pas juste de passer les menottes. Et parlant de société protégée par des lois, la liberté d'expression, ça vous dit quelque chose? »

« Wow... Fou comme tout le monde prend tout au premier degré maintenant »

On se souvient que Jeff Fillion, qui était au micro de la station Énergie depuis 2014, avait été congédié par Bell Média en 2016 suite à des propos tenus sur le suicide du fils de l'homme d'affaires Alexandre Taillefer. 

Il n'a certainement pas la langue dans sa poche. 

Partager sur Facebook
106 106 Partages

Source: Huffpost
Crédit Photo: Instagram | @jefffillion