Jean-François Baril parle avec fierté de son fils Nathan et de son futur dans le hockey

Tous les détails à l'intérieur

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Il y a quelques semaines, Jean-François Baril annonçait que son fils Nathan avait été repêché par le Drakkar de Baie-Comeau, une équipe de la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Dans une entrevue qu’il accorde au magazine Échos Vedettes, l’animateur revient sur la soirée où ils ont appris cette magnifique nouvelle.

C’est par le biais d’une publication Instagram que nous avions appris, en juin dernier, que Nathan, le fils de Jean-François Baril avait été reproché par une équipe de la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Le nouvel attaquant de Baie-Comeau a ainsi appris cette nouvelle lors d’une soirée riche en émotion explique son père au magazine « Échos Vedettes »

« C’est une soirée riche en émotions, parce qu’on se fait des idées, des attentes. Il y a de la fébrilité... J’étais super content pour Nathan, parce qu’il a fait beaucoup d’efforts, et il en fait encore beaucoup. Au-delà du talent qu’il a, il travaille extrêmement fort. C’était un rêve pour lui d’être un choix de première ronde dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Je voyais qu’il était content, et c’est ce qui compte pour moi.»

Le jeune de 16 ans entre donc dans une équipe assez importante qui se trouve dans la ligue avant la Ligue nationale de hockey (LNH). 

« Quand il était jeune, je ne pensais pas à ça. Même qu’au début, Nathan aimait le hockey, mais sans plus. Il a aussi joué au baseball, au soccer et au football. Il a toujours été bon au hockey. C’est rendu au niveau fin atome et début peewee qu’il s’est mis à “manger du hockey”. Je n’avais pas vraiment de doute qu’il allait se faire repêcher dans le Junior majeur, parce qu’il a fini premier compteur au Québec au niveau peewee AAA. Mais est-ce qu’il va jouer dans l’équipe? Ça, c’est une autre affaire. La prochaine étape, c’est de faire l’équipe. Je n’en suis pas encore à penser à la Ligue nationale; je savoure chaque moment. Lui, c’est son rêve de jouer au hockey plus tard, que ce soit en Europe ou dans la Ligue nationale. Nous autres, on l’appuie là-dedans, et il fait les efforts. Rendu là, il y a tellement d’impondérables pour y arriver que je pense que si on regarde trop en avant, on ne savoure pas le moment présent. J’ai hâte de le voir enfiler l’uniforme pour vrai et donner ses premiers coups de patin avec le Drakkar lors du camp d’entraînement. » explique-t-il au magazine. 

Jean-François Baril a profité de cette entrevue pour parler de ses projets, ainsi que de ses 20 ans de mariage. Nous vous invitons à lire son entretien complet dans le dernier numéro du Échos Vedettes, disponible en kiosque depuis jeudi.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Échos Vedettes · Crédit Photo: Instagram