Jean-François Baril fait une bouleversante confession sur le fait qu'il a été adopté

Une importante confidence de la part de Jean-François Baril

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
162 162 Partages

L'automne dernier, Jean-François Baril a publié un livre intitulé Influences, dans lequel il révèle notamment un détail qui était presque inconnu des fans. Dans les pages du magazine La Semaine, l'animateur s'est confié sur sa situation familiale bien particulière, lui qui a été adopté.

« En fait, j'ai été « semi adopté ». Ma mère est ma mère, mais mon père m'a adopté. C'était pour moi une manière de leur rendre hommage. J'ai eu une enfance super heureuse. J'aurais pu tourner bien différemment. Ma mère m'a eu lorsqu'elle était très jeune. Certaines circonstances ont fait que mes parents se sont rencontrés. J'en suis reconnaissant, car sans ce concours de circonstances, je j'aurais pas mon frère et ma soeur. Mes parents sont omniprésents dans mon livre, car je suis un gars de famille.»

Dans une entrevue donnée il y a quelques semaines à l'émission On est tous debout, il avait donné plus de détails sur son adoption.

« Je n’en ai jamais parlé, parce que chez nous on n’en parle pas, c’est tabou. J’ai fait lire l’histoire à mes parents avant, c’est la dernière que j’ai écrite pour le livre. Je trouvais ça mensonger de faire un livre qui s’appelle Influences sans parler de celle-là. Parce que c’est la plus grande influence que j’ai eue dans ma vie. Si ma mère ne me garde pas, parce que bon, pas qu’elle ait hésité, mais elle était jeune… Si je suis élevé par quelqu’un d’autre, parce qu’un moment donné, il y a un homme qui a rencontré ma mère, donc c’est devenu mon père. Tout ça, si ça n’arrive pas, je suis quelqu’un de différent aujourd’hui. Les gens qui nous ont élevés nous ont façonnés. […] J’étais tanné qu’on fasse comme si ce n’était pas arrivé. »

Comme on peut s'en douter, ce détail déterminant de sa vie a façonné en grande partie l'adulte qu'il est devenu. Et c'est encore plus vrai dans son rôle de père. 

«C'est mon plus grand rôle dans la vie. Avoir un beau noyau familial tissé serré était très important pour moi. Mes enfants deviennent des adultes et je suis particulièrement fier d'eux. J'ai vraiment été présent pour eux. je connais tout: leur pointure de chaussures, leurs repas préférés, leurs difficultés à l'école. »

Bien sûr, son horaire atypique des dernières années a fait en sorte qu'il a dû adapter son mode de vie pour être présent pour ses enfants.

«Même si j'étais absent le matin, je les attendais au retour de l'école à 15h30, affirme-t-il en entrevue avec le magazine La Semaine. Nous faisions les devoirs, je préparais le souper, nous allions jouer au parc. J'ai passé beaucoup de temps avec eux. Pour nous, les vacances c'est toujours en famille. Nous sommes conscients que bientôt, ils ne nous suivront plus. Aujourd'hui, nous récoltons ce que nous avons semé: ils ont de belles valeurs, ils sont bien éduqués. Le fait d'avoir bâti une relation solide avec eux nous permet de parler de ce qu'ils vivent. Quand on n'a jamais passé de temps avec notre enfant, c'est difficile de croire qu'il viendra nous faire des confidences à 14 ans...»

Partager sur Facebook
162 162 Partages

Source: La Semaine
Crédit Photo: Instagram